Au lendemain de la réélection contestée du président Alpha Condé pour un nouveau mandat de 6 ans à la tête de la Guinée, beaucoup pensent que ces principaux opposants Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré doivent oublier leur rêve de devenir président de la République. Mais, tel n’est pas l’avis de l’Union des Forces Républicaines (UFR). Le parti dirigé par Sidya Touré reste convaincu que son leader a encore des chances d’accéder à la magistrature suprême.

 

Et, les responsables de la formation politique annoncent qu’ils vont continuer le combat jusqu’à l’atteinte de cet objectif. C’est l’honorable Ibrahima Bangoura, vice-président de la formation politique, qui l’a fait savoir au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFR, ce samedi 23 janvier 2021, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place. Après plusieurs mois de pause due au processus électoral qui était en cours, l’ancien député appelle les responsables du parti à redescendre sur le terrain pour mener ce combat.

Honorable Ibrahima Bangoura, vice vice-président de l’UFR

« Nous sortons d’élections importantes auxquelles on s’était opposés. On s’était opposés à ces élections pour ne pas qu’elles aient lieu. Maintenant que ces élections ont eu lieu, nous devons redescendre à la base pour réorganiser le parti. Cela, pour dire aux responsables à la base que le combat ne fait que commencer. Le combat ne fait que commencer pourquoi ? Parce que nous avons un objectif précis : c’est de faire en sorte que Sidya Touré soit Président de la République de ce pays. Tant que cet objectif n’est pas atteint, notre combat va continuer. Et, j’espère que très bientôt, nous allons arriver à bon port », a-t-il déclaré.

 

Et pour y arriver, ce vice-président de l’UFR demande aux responsables et aux militants du parti de ne pas se décourager. Car pour lui, ils ont toutes les raisons de faire en sorte que Sidya Touré soit président de la République de Guinée. « Lorsque le président Sidya est arrivé ici 1996, il avait fait document qui était le plan de développement de la Guinée. Jusqu’à présent, aucun point de ce document n’a été réalisé. Ce document contenait le plan de développement socio-économique de notre pays, la mobilisation des recettes et surtout la lutte contre la corruption.

 

C’est toujours les mêmes points qui sont dans les déclarations de nos gouvernants actuels. Ça veut dire ce que le président Sidya Touré a dit depuis 24 ans comme problèmes, aucun de ces problèmes n’est encore réglé. Les problèmes ne font que s’empirer en Guinée. C’est pourquoi, nous vous demandons de redescendre à la base pour dire aux responsables et militants du parti de ne pas se décourager. Chez nous, il n’y a pas de découragement. Il faut continuer le combat, nous allons y arriver », a lancé l’honorable Ibrahima Bangoura.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 622919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin