Discours à la Nation : voici la communication d’Alpha Condé

30 janvier 2021 à 21 09 32 01321

Guinéennes et Guinéens,     

Mes chers compatriotes,

Face à toutes vos interrogations légitimes et vos attentes nombreuses pour ce début du 1er mandat de la 4ème République, il me paraît opportun et nécessaire de vous expliquer les choix d’aujourd’hui et les décisions à venir. Gouverner en Démocratie et à notre époque de toutes les exigences, c’est de consulter avant de décider et d’expliquer ce qu’on décide pour l’adhésion de chacun et de tous. ‘’Gouvernement autrement’’ qui est un engagement de campagne et une option politique ferme et irréversible de ma part, mérite d’être expliqué pour qu’ensemble nous soyons capables de relever ce défi ambitieux.

Lire

Interdiction de visas aux français par la Guinée : l’opposant Bah Oury dénonce « des décisions épidermiques et contreproductives »

30 janvier 2021 à 20 08 23 01231

Bah Oury, président du parti UDRG

Dans un communiqué en date du 29 janvier 2021, l’Etat guinéen, à travers son ambassadeur à Paris, a décidé de suspendre la délivrance de visas aux français qui voudraient sa rendre en Guinée. Cette mesure a été prise officiellement au nom du « principe de la réciprocité » avec l’Union Européenne ; mais en clair, elle constitue une réponse à la décision de la France visant à fermer ses frontières aux pays non membres de l’Union Européenne.

Lire

Mise en place d’un cadre de dialogue : ce qu’en dit Fodé Bangoura du PUP

30 janvier 2021 à 19 07 37 01371

Les réactions se poursuivent au sein de la classe politique, suite à la création d’un cadre permanent de dialogue politique et social en Guinée. Le président du PUP a donné sa position sur le sujet en marge de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, ce samedi 30 janvier 2021. Elhadj Fodé Bangoura s’est réjoui de cette décision du Chef de l’Etat qu’il trouve salutaire, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Mise en place d’un cadre de dialogue : « c’est un acte salutaire », réagit le PADES

30 janvier 2021 à 19 07 08 01081

Le décret annonçant la mise en place d’un cadre permanent de dialogue politique et social en Guinée continue de susciter des réactions au sein de la classe politique guinéenne. Le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) s’est prononcé sur le sujet au cours de son assemblée générale hebdomadaire de ce samedi, 30 janvier 2021. La formation politique dirigée par Dr Ousmane Kaba a salué l’initiative tout en espérant qu’elle donnera le résultat escompté, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Répression des manifestations en Guinée : 51 morts depuis le 19 octobre

30 janvier 2021 à 12 12 59 01591

Au lendemain du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020, des violences avaient éclaté en Guinée. Et, au cours de ces violences post-électorales, les forces de l’ordre s’étaient illustrées par la brutalité dans la répression des partisans de l’opposition. Plusieurs cas de mort (en majorité par balle) avaient alors été signalés à Conakry et dans certaines préfectures du pays. Les victimes étaient majoritaires des jeunes. Et, des éléments des forces de l’ordre étaient souvent indexés dans ces tueries. L’opposition au régime Alpha Condé (notamment l’Union des forces démocratiques de Guinée) avait dénoncé des assassinats ciblés.

Lire

Fermeture des frontières : la Guinée suspend la délivrance de visas aux Français

30 janvier 2021 à 10 10 56 01561

La Guinée répond avec fermeté à la France. Le gouvernement français a décidé de fermer les frontières du pays aux Etats non membres de l’Union européenne. Paris explique que cette décision s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, dont les nouvelles variantes se propagent à travers le monde.

Lire

Antonio Souaré contre Ibrahima Sadio Bah : « le journaliste n’a commis aucun délit » (procureur)

30 janvier 2021 à 9 09 54 01541

Ibrahima Sadio Bah, journaliste sportif

Après avoir eu un camouflet dans le procès contre Salifou Camara (Super V) et Cie, le président de la fédération guinéenne de football, Mamadou Antonio Souaré, est sur le point de s’écrouler devant le journaliste sportif Ibrahima Sadio Bah qu’il a trimbalé en justice pour « dénonciation calomnieuse, diffamation et injures ». Car, en audience correctionnelle du jeudi dernier, 28 janvier 2021, le parquet du tribunal de première instance de Dixinn a requis la relaxe du journaliste pour « délit non constitué ».

Lire

Projet ReCCLAS : Leçons apprises et nouvelles perspectives pour améliorer la santé communautaire à N’Zérékoré

30 janvier 2021 à 9 09 48 01481

N’Zérékoré, le 30 janvier 2021 : Le 13 février 2021, prendra fin le projet ReCCLAS qui a contribué durant 3 ans, à améliorer la santé de la population par la promotion de la santé communautaire, et à s’assurer de la disponibilité et de l’utilisation d’un système de santé local de qualité dans 25 communes rurales des préfectures de N’Zérékoré, Lola et Beyla.

Lire

Comité exécutif de la CAF : la candidature du Guinéen Antonio Souaré rejetée

30 janvier 2021 à 9 09 41 01411

Mauvaise nouvelle pour le monde footballistique guinéen ! Le président de la Fédération Guinéenne de Football, Mamadou Antonio Souaré, ne pourra pas intégrer le comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) à l’issue des élections prévues en février prochain. Sa candidature a été rejetée ce vendredi, 29 janvier 2021, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Des cas de Covid-19 à l’ISCAEG ? Réaction d’un responsable de l’institut

30 janvier 2021 à 9 09 07 01071

Selon des informations confiées à Guineematin.com, l’Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises en Guinée (ISCAEG) est touché par la pandémie du coronavirus. Une source anonyme qui a contacté notre rédaction ce vendredi, 29 janvier 2021, annonce qu’au moins 5 cas positifs de Covid-19 ont été enregistrés au sein de cette institution d’enseignement supérieur privée.

Lire

Mamou : Trois présumés coupeurs de route interpellés par les services de sécurité

30 janvier 2021 à 6 06 07 01071

Dans la matinée de ce vendredi, 29 janvier 2021, les forces de défense et de sécurité de la ville carrefour ont mis le grappin sur trois présumés coupeurs. Les suspects (Mamadou Diallo, Mamadou Habibou Barry et Amadou Oury Sow) ont été arrêtés à Petel-Balya, un quartier situé au nord dans la commune urbaine de Mamou. Et, la perquisition de leur chambre aurait d’ailleurs permis la saisie de deux armes à feu (un PMAK et un TT30), a appris le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Lire