MATSUBARA Hideo, Ambassadeur du Japon en Guinée

Le mardi 23 février 2021, Son excellence Monsieur MATSUBARA Hideo, l’Ambassadeur du Japon en République de Guinée a publié un message de vidéo. Egalement, une interprétation des hymnes nationaux japonais et guinéen par les diplomates de l’ambassade à l’occasion de l’anniversaire de l’empereur a été publié.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, le discours de l’ambassadeur Matsubara :

Mesdames et Messieurs,

C’est avec joie que je m’adresse à vous aujourd’hui, à l’occasion de la fête nationale japonaise. Cette fête marque l’anniversaire de Sa Majesté Naruhito, qui est le 126ème Empereur du Japon. Sa Majesté est le symbole de l’Etat et de l’unité du peuple japonais. En cette troisième année de l’ère Reiwa, l’Empereur fête ses 61 ans.

Comme vous le savez, le monde connaît une pandémie de COVID-19 inédite. Cette pandémie bouleverse nos habitudes, nos façons de vivre. Tout en la combattant, nous avons aussi cherché à maintenir notre coopération plus structurante avec la Guinée, en dépit du ralentissement des activités qu’elle a imposé. De même, la résurgence d’une épidémie Ebola nous préoccupe, mais nous faisons confiance à l’expérience et à l’expertise que la Guinée a acquises lors de la précédente émergence.

2020 a donc été une année particulière, qui a notamment vu des élections présidentielles. Et, suite à la réélection de Son Excellence le Professeur Alpha Condé comme Président de la République, le Japon souhaite que la Guinée s’engage vers la réconciliation nationale, la démocratisation et la mise en œuvre de la paix.

Durant cette période, et en dépit des limitations imposées par la situation, les relations bilatérales et d’amitié entre le Japon et la Guinée n’ont cessé de s’approfondir, sur la scène internationale et dans le domaine de la coopération.

A cet égard, la coopération guinéo-japonaise a en partie été réorientée vers la lutte contre le COVID-19, avec deux projets bilatéraux : la fourniture d’équipements médicaux au système de santé guinéen, dont des ambulances, ainsi que l’étude détaillée du futur projet de construction de l’Institut National de Santé Publique.

Le projet de l’INSP a été pensé à la suite de l’épidémie Ebola de 2013 à 2016, et il aidera à riposter à celle qui vient de se déclencher. Deux projets liés à la COVID ont également été financés via l’UNICEF et l’OIM. Enfin, un projet de continuité des services de santé de la reproduction en période de COVID-19 a été financé par l’entreprise privée japonaise TAKEDA, via le FNUAP.

La pandémie a également obligé à réorganiser notre coopération structurelle habituelle. En effet, après une période d’éloignement durant le confinement, les techniciens japonais chargés des projets de reconstruction du pont de la Soumba et du port de pêche de Kaporo sont revenus en Guinée. Ils ont repris leur travail afin de poursuivre ces deux projets majeurs pour le développement des secteurs des transports et de la pêche.

De même, les stagiaires guinéens qui bénéficient habituellement de formations au Japon ont-ils pu les recevoir en Guinée, par des cours en ligne, grâce à un système développé spécialement par le bureau de la JICA à Conakry. La continuité de nos relations de coopération a donc été préservée, en dépit de la situation difficile pour tout le monde. Le Japon, au travers de ses différents acteurs du développement, publics et privés, poursuit son appui à la Guinée, en s’adaptant encore et toujours.

Pour conclure, je voudrais formuler des vœux de bonne santé et de longévité à Sa Majesté l’Empereur. Je souhaite également que les relations d’amitié et de coopération entre le Japon et la Guinée continue de se fortifier. Enfin, je voudrais vous demander à tous de prendre bien soin de vous et de votre entourage, afin que nous puissions, tous ensemble, vaincre cette pandémie de COVID-19, et le début d’épidémie Ebola.

Je vous remercie de votre attention.

MATSUBARA Hideo

Ambassadeur du Japon

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin