La sortie fracassante du président Alpha Condé hier, ne laisse pas indifférent son principal opposant. Cellou Dalein Diallo a réagi ce jeudi, 25 février 2021, à travers ses médias sociaux. Il dénonce des propos « injurieux » qui illustrent le « mépris » que chef de l’Etat guinéen éprouve pour ses compatriotes. Le président de l’UFDG indique qu’il revient aux Guinéens de « tirer toutes les conséquences » de cette situation.

« Parlant des guinéens, Alpha Condé dit : « ils n’ont pas honte, ils ont peur. Alors c’est comme la tortue. Il faut mettre le feu derrière ». Ces propos injurieux sont une illustration éloquente du manque de respect, voire du mépris, qu’il éprouve pour ses compatriotes. C’est aux guinéens jalousement attachés au respect de leur dignité d’en tirer toutes les conséquences ! », a écrit Cellou Dalein Diallo.

Poursuivant, le principal opposant guinéen indique que le président de la République a « crevé le plafond du cynisme », en déclarant que les opposants détenus depuis plusieurs mois à la maison centrale de Conakry ne sont pas des hommes politiques. « Parlant sans doute des militants et responsables de l’UFDG, de l’ANAD et du FNDC actuellement détenus dans ses prisons, Alpha Condé a crevé le plafond du cynisme en allant jusqu’à nier l’évidence et déclarer que « les gens qui sont en prison ne sont pas des hommes politiques ».

Pour Cellou Dalein Diallo, il n’y a aucun doute que le président Alpha Condé a un objectif caché derrière cette sortie fracassante. « Le but est de distraire l’opinion nationale et tromper la communauté internationale pour valider les accusations grotesques de fabrication et détention d’armes et d’atteinte à la sûreté de l’Etat dont Alpha Condé et sa justice accablent, sans preuve, ces prisonniers d’opinion », a laissé entendre le président de l’UFDG.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin