Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, responsable en charge des antennes et de la mobilisation du FNDC

L’état de santé d’Oumar Sylla (alias Foniké Menguè) préoccupe ses collègues du Front National pour la Défense de la Constitution. Ibrahima Diallo, le responsable des opérations du FNDC, indique que les nouvelles concernant l’état de santé de l’activiste de la société détenu depuis plusieurs mois à la maison centrale de Conakry, ne sont pas du tout rassurantes. Il l’a dit dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com hier, jeudi 25 février 2021.

Alors qu’il lui reste encore 6 mois à passer en prison, le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC présente un état de santé très fragile. Ces dernières semaines, Foniké Menguè a été plusieurs fois évacué dans différents établissements sanitaires de Conakry pour des soins. Et, cette situation préoccupe son collègue Ibrahima Diallo, le chargé des opérations du Front National pour la Défense de la Constitution, exilé depuis quelques mois à Dakar. Selon lui, le chef de l’Etat guinéen est en train de se venger de l’activiste de la société civile, qui s’est farouchement opposé à son troisième mandat.

Ibrahima Diallo, chargé des opérations du Front National pour la Défense de la Constitution

 « La santé de notre camarade Oumar Sylla se dégrade depuis plusieurs semaines. Vous savez qu’il a observé une grève de la fin de 14 jours pour exiger un procès. A cela s’ajoutent ses conditions de détention à la maison centrale de Conakry qui le rendent vulnérable aux maladies. C’est une situation regrettable que nous condamnons et qui n’honore pas notre pays. Aussi, comment comprendre que même pour se soigner, il soit obligé de payer les frais de soins alors que c’est l’État qui devrait faire face à tout ça ? Alpha Condé développe une haine contre Foniké Menguè à cause de l’opposition de ce dernier à son troisième mandat.

C’est la raison pour laquelle il le maintient en prison, une façon pour lui de se venger de cet honnête citoyen et combattant des droits de l’homme et la démocratie. Je ne suis pas en contact avec Foniké Menguè, mais les nouvelles qui nous parviennent de sources familiales concernant son état de santé ne sont pas bonnes. Vous connaissez certainement les mauvaises conditions de détention à la maison centrale et leurs conséquences sur la santé et même la vie des détenus. Roger Bamba et d’autres détenus sont décédés récemment dans cette prison des suites de maladie. Donc la situation est préoccupante », a dit M. Diallo.

Oumar Sylla (alias Foniké Menguè) a été arrêté le 29 septembre 2020, alors qu’il circulait à moto à Conakry. Après quatre mois de détention préventive, l’opposant au troisième mandat du président Alpha Condé a été condamné le 28 janvier 2021, à 11 mois d’emprisonnement par le tribunal de première instance de Mafanco, qui l’a déclaré coupable de participation à un attroupement illégal.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: 622919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin