Me Jean Baptiste Kantara et de Alpha Saliou Sow (respectivement rapporteur et vice-président du comité d’éthique)

La crise qui mine le comité d’Ethique de la Fédération guinéenne de football est loin peut-être de trouver son épilogue. Les deux membres de la structure suspendus par leur président ont décidé de saisir la FIFA pour contester cette décision. C’est Me Jean Baptiste Kantara, l’un des concernés, qui l’a annoncé dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com hier, jeudi 25 février 2021.

Le 22 février 2021, président du comité d’Ethique de la Fédération Guinéenne de football, Amadou Tham Camara, a suspendu Alpha Saliou Sow et Jean Baptiste Kantara, respectivement vice-président et rapporteur de ce comité, pour une durée de deux mois. Il justifie cette décision par le fait que les intéressés ont violé le code d’éthique en organisant une réunion « clandestine » dans un endroit inapproprié. Un argument balayé par Me Jean Baptiste Kantara, qui dénonce un acte illégal.

Me Jean Baptiste Kantara, rapporteur de la commission d’Ethique de la FEGUIFOOT, suspendu

« Nous ne sommes pas surpris de cet acte illégal posé par M. Amadou Tham Camara. Il soutient dans l’acte qu’il a posé nous concernant, le vice-président et moi, que nous aurions tenu une réunion illégale et clandestine. Illégale ? Il doit nous apporter la preuve que dans le code d’éthique de la Féguifoot et tout autre document, il est interdit à un élu, de tenir des réunions ailleurs qu’au siège de la Fédération guinéenne de football. C’est de l’aberration pure et simple. Cette disposition n’existe pas. J’attends qu’il apporte la preuve contraire.

Clandestine ? Ça aussi, je me demande où est-ce qu’il est parti chercher ce mot. Parce que ce qui est clandestin, c’est ce qui est interdit, c’est ce qu’on cherche à cacher. Nous avons tenu cette réunion le samedi passé dans le bureau d’un des membres de notre commission. Un bureau aussi où on parle de football. Et, quand nous avons fini cette réunion, nous avons envoyé à M. Amadou Tham Camara le compte-rendu de cette réunion, comme le prévoit le code de l’instance », a-t-il indiqué.

Le rapporteur du comité d’Ethique de la FGF accuse son président de faire de la confusion et annonce que lui et son collège ont saisi la FIFA pour contester la décision les suspendant pour deux mois. « M. Amadou Tham Camara doit savoir qu’on ne pose pas un acte parce qu’on veut le prendre. On le prend parce qu’on doit le prendre. Lui, il fait la confusion. Nous ne sommes pas ses petits-enfants qu’il réunit dans une salle pour leur dire signer ça ; si vous ne le faites pas, je démissionne à la tête de la structure.

Nous avons des instances qu’on peut saisir en pareil cas, et nous avons saisi ces instances. On a saisi la commission de discipline de la FIFA, et la commission d’Ethique de la FIFA, qui ont déjà accusé réception. Elles sont en train d’examiner notre recours et ont promis de nous revenir dans les meilleurs délais », a confié Me Jean Baptiste Kantara.

madou Diaby, président de la Fédération guinéenne de football

A rappeler que c’est la réintégration d’Amadou Diaby, président de la Fédération guinéenne de football, qui est à l’origine de cette crise au sein du comité d’Ethique. Alpha Saliou Sow et Jean Baptiste Kantara avaient décidé de s’opposer à cette décision de leur président, Amadou Tham Camara. Ce qui a conduit finalement à leur suspension.

 Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin