Les réactions continuent de se faire entendre, suite à la récente sortie du président Alpha Condé qui a assimilé les Guinéens à la tortue. Le président du PUP, Elhadj Fodé Bangoura, s’est prononcé sur le sujet au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, ce samedi 27 février 2021. L’opposant a estimé qu’il s’agit là d’un problème de communication de la part du chef de l’Etat, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Elhadj Fodé Bangoura, président du PUP

« Les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur. Alors, c’est comme la tortue. Il faut mettre le feu derrière. C’est ce qui va se passer », a déclaré Alpha Condé qui présidait l’ouverture d’un forum sur l’investissement, le 24 février 2021, à Conakry.

Et depuis, ces propos suscitent toutes sortes de réactions dans le pays. Pendant que certains s’indignent contre ce qu’ils qualifient d’un manque de respect à l’endroit des Guinéens, d’autres préfèrent se moquer de ces propos du chef de l’Etat. De son côté, le président du PUP parle d’un problème de communication. « C’est un problème de communication. Moi, je ne suis pas tortue en tout cas », a réagi Elhadj Fodé Bangoura.

Elhadj Fodé Bangoura, président du PUP

Par ailleurs, le président de l’ancien parti au pouvoir a évoqué au cours de cette sortie médiatique, la nouvelle flambée de la pandémie de Covid-19 en Guinée. L’opposant appelle au respect des mesures barrières annoncées par les autorités, afin de stopper la propagation de la maladie. « Il faut respecter les mesures sanitaires. Personnellement, j’ai perdu des personnes qui m’étaient très chères, donc la maladie est réelle. Il faut qu’on respecte les mesures sanitaires prises par l’ANSS et par le gouvernement.

Si on ne les respecte pas, franchement ça va nous décimer et on ne souhaite pas. Jusqu’à présent, les pays développés se battent pour vacciner leur population, mais ils n’arrivent pas à se débarrasser de cette maladie. Nous, nous n’avons pas suffisamment de moyens pour faire face à cette maladie, donc nous devons prendre les dispositions. La prévention, c’est la meilleure des choses. Mieux vaut prévenir que guérir », a dit l’ancien bras droit du président Lansana Conté.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620589527/654416922

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin