La signature de deux contrats de performance visant à améliorer la situation économique de la Guinée est bien accueillie par le PADES. Cette formation politique d’opposition félicite le président Alpha Condé pour cette initiative et l’encourage à poursuivre son action ce sens.

Le lundi, 23 février 2021, le ministre du Budget a signé deux contrats de performance avec le directeur national des impôts et le directeur général des douanes. Cette initiative du président Alpha Condé vise à améliorer les performances économiques de la Guinée, à travers notamment le doublement des recettes internes du pays en deux ans. Une initiative vivement saluée par le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) au cours de son assemblée générale de ce samedi 27 février 2021, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place. Par la voix de son coordinateur national, Mohamed Kaba, ce parti d’opposition a félicité et encouragé le chef de l’Etat guinéen.

Mohamed Kaba, coordinateur général du parti PADES

« Un parti politique, c’est une structure qui travaille pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens. C’est pourquoi, il est de notre devoir d’encourager les bonnes actions et de dénoncer les mauvaises. Donc pour cette fois, nous félicitons le chef de l’État et nous l’encourageons surtout à aller un peu plus loin. C’est honteux pour un pays aussi riche comme la Guinée de continuer à tendre la main à l’extérieur pour relancer son développement. Pourquoi nous ne n’arrivons pas à le faire ? Parce que le système est gangrené par une corruption qui empêche l’État de recouvrer suffisamment de moyens pour relancer le développement. Alors, lorsqu’un acte est posé qui va dans le sens de corriger cet état de fait, le PADES applaudi parce que c’est important », a déclaré Mohamed Kaba.

Par ailleurs, la formation politique dirigée par Dr Ousmane Kaba a interpellé le gouvernement sur la situation économique difficile dans laquelle vivent actuellement la majeure partie des Guinéens. Ce qui nécessite, selon le PADES, la poursuite des mesures sociales instaurées après l’avènement de la pandémie de Covid-19 dans le pays. « Aujourd’hui, la situation économique est très difficile, et on est revenu au paiement de certaines factures. C’est vrai que l’État a besoin de ressources, mais il faut aussi souligner que les populations vivent une période très difficile avec cette maladie.

Les activités économiques sont au ralenti aujourd’hui et il est très difficile pour un père de famille de joindre les deux bouts. On a vu aussi l’inflation qui est en train de monter. Donc, ce qu’on peut faire comme plaidoyer, c’est de dire au gouvernement de faire un effort pour soulager les Guinéens. C’est-à-dire c’est de prendre en charge pendant cette période de Covid-19, les factures d’eau et d’électricité, mais aussi le transport public », a souhaité le coordinateur national du PADES, Mohamed Kaba.

Ismael Diallo pour Guineematin.com

Tel. 664759296

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin