Amadou Diouldé Diallo, journaliste

L’arrestation et la détention du journaliste-historien, Elhadj Amadou Diallo, inquiète sa famille. Quelques heures après l’annonce de cette mauvaise nouvelle, Hadjiratou Emilienne LAUBER-Diallo, la petite soeur du doyen, qui réside en France, a contacté Guineematin.com pour faire passer un message. 

Dans un message adressé au chef de l’Etat guinéen, celle qui a fait la prison à cause du président Alpha Condé en 1998, supplie ce dernier pour libérer son grand frère.

Hadjiratou Emilienne LAUBER-Diallo, jeune soeur du doyen Amadou Diouldé Diallo

Ingénieure agronome en développement rural et détentrice d’un Master 2 en Analyse de projets de l’Université de Rennes 1, Hadjiratou Emilienne LAUBER-DIALLO est très préoccupée par la détention de son grand frère, Amadou Diouldé Diallo par des éléments de la police judiciaire, dans la matinée d’hier, samedi 27 février 2021, au moment où il ferait le sport près de son domicile à Kipé, dans la commune de Ratoma. 

« J’ai appris l’arrestation et la détention de mon frère, Elhadj Amadou Diouldé Diallo. C’est vrai, ça fait un peu de temps que je ne suis pas en contact avec mon frère. Par contre, je suis régulièrement en contact avec notre frère aîné, Mamadou Diouhé Diallo, qui est à Kindia et qui est également ingénieur agronome », a-t-elle introduit.

« Je suis en France depuis 2000. Je vous appelle juste pour passer un message à monsieur Alpha Condé pour dire que mon frère, Amadou Diouldé Diallo, n’est pas complètement guéri… Alors, à quatre pattes, je supplie Alpha Condé de libérer mon frère, sans condition. Le reste, je vais m’en occuper. Ce que monsieur Alpha Condé a oublié, mon père a bataillé pour la France pendant longtemps.  Je ne veux pas réveiller les morts, je veux juste qu’il libère mon frère. Ce n’est pas aussi un ultimatum ; mais, je veux juste qu’il libère mon frère. Je ne veux pas de problèmes, je ne veux pas d’histoire parce qu’en tant que président, il a le pouvoir décisionnaire », a ajouté l’unique soeur du journaliste.

« Si je suis là aussi, ingénieure agronome avec un Master 2 en Economie rurale, c’est grâce à lui parce que ce sont eux qui m’ont mise à l’école. Franchement, je sais que monsieur Condé fait partie de l’international socialiste. J’y suis, j’y étais et je ne veux pas qu’on parle de tout ça. Je veux lui faire savoir que Diouldé a été opéré et là où il l’a mis, il risque de mourrir », a insisté Hadjiratou Emilienne LAUBER-DIALLO.

Enfin, la benjamine de la famille du doyen Diouldé a révélé qu’elle a été elle-même arrêtée et emprisonnée par le régime Lansana Conté en 1998 à cause de son engagement politique en faveur du champion du RPG.  Elle alors supplié le président Alpha Condé de libérer Amadou Diouldé Diallo, avant que sa santé chancelante ne se dégrade davantage ou même que le pire se produise, notamment à cause de la santé fragile du journaliste.

Propos recueillis et décryptés par Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin