Mamadi Condé, alias Madic 100 frontières

Le procès en appel de Mamadi Condé, alias Madic 100 frontière, un militant engagé de l’UFDG qui a été condamné il y a quelques semaines au tribunal de Dixinn, s’est ouvert ce mardi 4 mars 2021, à la Cour d’appel de Conakry. Mais juste après son ouverture, l’audience a été renvoyée à la demande des avocats de la défense, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

A l’ouverture de l’audience, Me Salifou Béavogui, membre du collectif des avocats de Madic 100 frontière, a pris la parole pour dire que lui et ses collègues n’étaient pas informés de l’ouverture du procès en appel de leur client, ce jeudi. Il s’est dit « surpris » de constater la présence de l’opposant dans la salle d’audience de la Cour d’appel de Conakry, alors qu’il était venu pour un autre dossier.

L’avocat a rappelé que le collectif dont il est membre a déjà suspendu sa participation à la procédure concernant Madic 100 frontière et d’autres opposants détenus à la Maison centrale de Conakry, avant de demander à la Cour de renvoyer l’audience afin de permettre la tenue d’un procès juste et équitable. Et cette demande a été acceptée par le juge Mangadouba Sow, qui a renvoyé l’affaire au 18 mars 2021.

 

Interpellé au lendemain de la présidentielle du 18 octobre 2020 et placé sous mandat de dépôt le 26 novembre 2020, Mamadi Condé (alias Madic 100 frontière) est accusé d’atteinte aux institutions de la République, téléchargement, diffusion et mise à disposition d’autrui de messages de nature à troubler l’ordre et la sécurité publics.  Des faits dont il a été reconnu coupable par le tribunal de première instance de Dixinn.

Le 8 février 2021, cette juridiction a condamné ce militant de l’UFDG, résidant au Canada, à 5 ans d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 100 millions de francs guinéens. N’étant pas d’accord avec cette décision, ses avocats ont aussitôt relevé appel pour réclamer un nouveau procès devant la Cour d’appel de Conakry.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin