On en sait un peu plus sur la série de tremblements de terre enregistrés ces dernières semaines dans la préfecture de Kindia. De janvier dernier à ce début du mois de mars, les habitants de plusieurs localités de la sous-préfecture de Bangouyah, dont Tenè Warkhalan, Baren Khatia, Lamban, Damouya et Kollet, ont ressenti des secousses. Ce qui a amené le gouvernement à déployer une mission dans la zone pour chercher à déterminer la cause de ces séismes, dont le dernier cas a eu lieu le mardi 2 mars 2021.

Et le rapport de cette mission, rendu public ce mercredi 3 mars par le préfet de Kindia, indique que ces tremblements de terre sont causés par la faille panafricaine qui part de l’ANTI ATLAS au Maroc et traverse la Mauritanie, le Sénégal, la Guinée, la Sierra Leone et se jette dans l’océan Atlantique.

Guineematin.com vous propose ci-dessous le rapport de la mission :

De Kindia Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

Tel: 628518888

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin