En collaboration avec ses partenaires dont l’OMS (organisation mondiale de la santé), le gouvernement guinéen a procédé ce vendredi, 05 mars 2021, au lancement d’une vaste campagne de vaccination contre la COVID-19 à Conakry. Le coup d’envoi de cette vaccination a été donné au CTE de Gbessia, dans la banlieue de Conakry. Et, c’est le « vaccin chinois Sinopharm » qui a été administré aux candidats à cette vaccination, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette campagne de vaccination intervient en Guinée à un moment où le pays connaît une recrudescence de cas COVID-19. Une recrudescence qui a d’ailleurs amené les autorités à durcir les mesures de riposte à Conakry et environs.

Pour ce premier temps, c’est le personnel de santé (en première ligne dans la lutte contre la COVID-19 dans le pays) et les personnes âgées de plus de 58 ans qui sont concernés par cette vaccination. Et, c’est l’administrateur du CTE de Gbéssia, Dr Mohamed Fanta Condé, qui a reçu la première dose de ce vaccin chinois Sinopharm. « Je n’ai pas eu de symptômes ni de céphalées… Le vaccin est vraiment efficace et ça n’a pas d’effet pour le moment sur ma personne », a confié Dr Fanta Condé après sa piqûre.

A noter qu’une importante quantité de doses de vaccin contre la COVID-19 devrait être réceptionnée ce samedi par les autorités guinéennes à l’aéroport international Conakry Gbéssia.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin