Honorable Saikou Yaya Barry, secrétaire administratif de l’UFR

L’audience que le président Alpha Condé a accordée mardi dernier, 2 mars 2021, au chef de file de l’opposition guinéenne et les membres de son cabinet continue de susciter des réactions au sein des partis politiques d’opposition non membres du camp Mamadou Sylla. Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR, s’est prononcé sur cette question dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com ce vendredi 5 mars 2021. L’opposant s’est payé la tête du président de l’UDG et son groupe qu’il qualifie de marionnettes amusant la galerie.

« Cette rencontre, c’est du théâtre, c’est occuper la scène politique au moment où tout est au ralenti aujourd’hui. Nous sommes perturbés par cette maladie et ensuite, il y a ces arrestations des militants de l’opposition et des accusations farfelues qu’on leur colle. Aujourd’hui, le Guinéen se cherche parce qu’il y a une pauvreté galopante. Alpha Condé a pris ce mandat  de force et il sait qu’il ne peut rien changer. Les 10 ans qu’il a passés au pouvoir ont été catastrophiques et les 6 ans seront pires que ces 10 ans. Cela dit, ces marionnettes qui tournent autour de lui cherchent juste à amuser la galerie.

Ils essayent d’occuper les esprits des Guinéens en laissant l’essentiel. Nous, nous avons été les premiers à faire une déclaration allant dans le sens de demander un dialogue national. Mais ce dialogue national que nous demandons, c’est pour le bien des Guinéens, pas pour satisfaire des besoins politiciens. Notre intention est qu’on fasse un arrêt, qu’on se regarde en face, on se dit qu’est-ce qui ne marche pas au niveau de la justice, comment y remédier (…). C’est ce genre de diagnostic sur la situation de la vie publique que nous, nous demandons dans un dialogue national.

A l’issue de ça, qu’on trouve un document qui doit être appliqué à la lettre par celui qui a son mandat-là et qui n’a rien fait pendant les 10 ans antérieurs et pour le bien des Guinéens. Mais, prendre des marionnettes comme Mamadou Sylla qui s’est comporté comme il s’est comporté pendant Lansana Conté, le mettre devant une telle situation, ce n’est pas sérieux. Il n’est ni moralement qualifié, ni intellectuellement lucide pour agir pour que les Guinéens avancent », a dit ce responsable de l’UFR, parti dirigé par l’opposant Sidya Touré.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin