Vaccination contre la Covid-19 : Dr Edouard Zoutomou appelle à la prudence

Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP)

Confrontée depuis quelques semaines à une nouvelle flambée du coronavirus, la Guinée a lancé récemment une campagne de vaccination en vue de mettre fin à la propagation de la maladie. Mais cette démarche ne rassure pas totalement Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, le président du parti UDRP (Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès). L’opposant appelle à la prudence face aux vaccins qui sont sur le marché et dont on ne connaît pas suffisamment l’efficacité et les effets secondaires. Il l’a dit dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com ce mercredi, 10 mars 2021.

« Nous, nous disons qu’on ne peut pas refuser la vaccination ; mais moi, je veux une approche prudente. Ce n’est pas parce qu’on dit qu’il y a un vaccin contre le virus que chacun va ruer pour aller prendre ce vaccin sans en connaître effectivement les effets secondaires. Et puis, il faut que ces vaccins aient fait des preuves et qu’on se rassure de l’efficacité et surtout de la non-existence d’effets secondaires qui peuvent être nuisibles. Parce qu’avec les mutations du coronavirus, on ne connaît pas l’efficacité des vaccins que les firmes pharmaceutiques sont en train de se bagarrer pour mettre sur le marché. Donc moi, je dis de tirer vers la prudence », conseille le président de l’UDRP.

L’opposant appelle aussi les autorités guinéennes à dépolitiser la maladie et à rendre transparente la politique de riposte. « Nous sommes en Guinée, il est très facile que les gens jouent de la politique avec ces crises sanitaires puisque généralement, les gens peuvent faire passer du vrai comme du faux et faire passer du faux comme du vrai en fonction des objectifs qu’ils se fixent. Ils peuvent envisager des tests peut-être même sur des personnes et ça dépendra de leurs orientations politiques. Même si c’est des gens d’une certaine innocence, on peut dire qu’ils sont positifs étant donné qu’apparemment tous les résultats doivent passer au gouvernement. Cela veut dire qu’il n’y a pas de transparence même dans ce processus.

Alors, moi je demande au gouvernement, de dépolitiser cette pandémie. La maladie ne discrimine pas, elle ne connaît pas la mouvance et elle ne connaît pas non plus l’opposition. Il faut suivre les indications telles qu’elles sont éditées au niveau de l’OMS, parce que la pandémie est mondiale. Donc il ne faut pas qu’on la politise ici en Guinée, parce que ça a tout l’air d’être le cas. Les autorités doivent faire en sorte que la population soit suffisamment éclairée et de façon objective », souhaite Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS