Violation du FCE : Antonio Souaré condamné par la Commission d’Ethique de la FIFA

Mamadou Antonio Souaré, président de la FGF

Dans une décision rendue le 9 mars 2021, la chambre de jugement de la Commission d’Ethique de la FIFA a condamné le président de la Fédération guinéenne de football au paiement d’une amende de 20 000 francs suisses. Cette décision fait suite à une procédure d’enquête ouverte depuis juillet 2017 contre Mamadou Antonio Souaré pour « violation possible du Code d’Ethique de la FIFA (FCE) ».

Elle entérine un « accord de sanction par consentement mutuel ou de plaider coupable » signé quelques jours plus tôt entre le mis en cause et la chambre d’enquête de la Commission d’Ethique de la FIFA. Un accord négocié par M Antonio Souaré et qui a permis de suspendre les procédures de jugement qui étaient engagées à son encontre.

La décision indique que :

1. L’Accord de Plaider Coupable signé par M. Souaré et le président de la chambre d’enquête est ainsi ratifié par le président de la chambre de jugement ainsi que ses conditions sont incorporées dans le jugement.

2. L’Accord de Plaider Coupable deviendra effectif immédiatement à la notification du jugement à M. Souaré et la sanction convenue est finale et contraignante.

3. M. Souaré devra payer l’amende convenue de 20.000 francs suisse dans un délai de 15 jours à compter de la notification du présent jugement.

Guineematin.com vous propose de cliquer sur le lien ci-dessous pour lire l’intégralité du jugement :

Decision de la chambre de jugement de la Commission d’Ethique de la FIFA

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS