Lutte contre Ebola à N’Zérékoré : des étudiants et encadreurs sensibilisés sur la prévention

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Ebola dans la préfecture de N’Zérékoré, la sous commission communication et mobilisation de riposte contre la maladie à virus Ebola, en collaboration avec UNICEF, a organisé le lundi dernier, 14 mars 2021, une conférence-débat à l’université de N’Zérékoré. Présidée par le vice-recteur chargé de la recherche, cette conférence qui était axée sur la situation épidémiologique de la région visait à « obtenir l’engagement communautaire des étudiants et travailleurs » pour la lutte contre l’épidémie à virus Ebola en milieu estudiantin, rapporte le correspondant de Guineematin.com à N’zérékoré.

Ils étaient au total 40 participants, venus des différents départements et du rectorat, à prendre part à cette rencontre d’information et de sensibilisation contre le virus Ebola. Et, selon Mme Seny Mami Loua, la présidente de la sous commission communication et mobilisation de riposte contre la maladie à virus Ebola, cette conférence-débat consiste à attirer l’attention des étudiants sur leur responsabilité en termes de prévention contre cette maladie hémorragique.

Mme Seny Mamy Loua, présidente de la commission communication et mobilisation de riposte contre la maladie à virus Ebola

« L’objectif de cette conférence était d’obtenir l’engagement communautaire des étudiants, des membres du rectorat de cette université pour qu’ils puissent nous accompagner dans la lutte contre cette maladie à virus Ebola. Nous demandons aux étudiants et au rectorat de nous aider dans le cadre de la sensibilisation pour les mesures de prévention. Et, nous voulons que dans cette université, les membres de la direction et du recteur puissent prendre des dispositions idoines pour sensibiliser les étudiants à respecter les mesures barrières contre l’épidémie d’Ebola et la pandémie de COVID-19. Comme ils ont dit qu’ici les kits, le chlore, le savon sont insuffisants, nous allons remonter au niveau de la logistique pour qu’on puisse compléter le peu de kits qui se retrouvent ici. Parce que les étudiants sont nombreux, ils ne peuvent pas rester sans se laver les mains. Aussi, ils ne peuvent pas rester sans utiliser les bavettes. Donc, si vous voyez que nous sommes venus ici,  c’était pour qu’ensemble qu’on puisse obtenir leur engagement dans cette lutte », a indiqué Mme Seny Mami Loua.

Pour Dr Cécé Kolié, le responsable de la santé universitaire de N’Zérékoré, les mesures de prévention ont été renforcées dès les premières heures de la résurgence d’Ebola en Guinée. Cependant, il invite tout de même les participants à la séance de sensibilisation à transmettre le message à tous les autres étudiants et responsables de l’université de N’zérékoré.

Dr Cécé Kolié, responsable de la santé universitaire de N’Zérékoré

« Cette conférence a porté sur les points saillants qui ont poussé l’équipe à sensibiliser les étudiants et les travailleurs. Et, ceux qui ont bénéficié de cette sensibilisation seront des messagers auprès des autres pour élargir cette information et cette communication autour d’Ebola. Dès la déclaration du virus Ebola dans la préfecture, notamment dans la sous-préfecture de Gouécké, nous avons renforcé les dispositifs sanitaires qui étaient mis sur place. À la rentrée de l’université, il y a un dispositif où nous soumettons les étudiants et travailleurs au lavage systématique des mains, à la prise de la température et au port des masques. Dans le centre de consultation, il y a aussi un autre kit de lavage des mains. Nous avons également émis des souhaits auprès de la commission pour venir en appui à l’infirmerie de l’université afin de renforcer sa capacité. Et, des engagements ont été pris à cet effet », a expliqué Dr. Cécé Kolié.

Très satisfait de cette rencontre de « sensibilisation pratique très éducative », Ouo-Ouo Norbert Haba, le Chef du service recherche et développement à l’université de N’Zérékoré a promis d’accompagner la commission de riposte contre Ebola.

Ouo Ouo Norbert Haba, chef de service recherche et développement à l’université de N’Zérékoré

« Au nom de l’ensemble des participants et du rectorat, nous sommes prêts à vous accompagner et à porter haut votre message. Puisque la sensibilisation a été très pratique et éducative. Les textes que vous nous avez présentés, vraiment, c’est un bon message. Et, nous ne manquerons pas, au sortir de cette salle, de démultiplier le message auprès des étudiants et enseignants pour que la maladie puisse être bouée hors de notre pays », a rassuré Ouo-Ouo Norbert Haba.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : 620166816 / 666890877

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS