Parité, autonomisation des femmes : le message poignant de Mme Diaby Madina Daff

Madame Diaby Madina Daff, présidente du Forum des Femmes de Guinée pour la Paix

A l’occasion du mois de la femme guinéenne, le Forum des Femmes de Guinée pour la Paix a déployé une mission dans plusieurs zones rurales du pays. Cette délégation est allée rencontrer les femmes qui habitent ces localités et échanger avec elles autour de leurs activités mais aussi de leurs difficultés. A l’issue de cette tournée, la présidente de cette organisation féminine, Mme Diaby Madina Daff, a accordé un entretien à Guineematin.com pour parler de son constat au sujet du respect des droits des femmes et de leur autonomisation. Elle constate des avancées enregistrées au cours des dernières années, mais souligne que beaucoup d’efforts restent encore à faire dans ce domaine.

Madame Diaby Madina Daff, présidente du Forum des Femmes de Guinée pour la Paix

« Il y a eu énormément d’avancées. Il y a eu la volonté politique. Parce que sans volonté politique, il ne peut pas y avoir d’avancement. Mais on voit que le chef de l’Etat et son équipe se sont réellement investis dans le cadre  de l’autonomisation de la femme. Les vraies femmes engagées, qui peuvent apporter un développement durable dans ce pays se trouvent à l’intérieur du pays. Dans le cadre de notre forum, nous venons de rentrer d’une tournée à l’intérieur du pays. Nous étions trois femmes qui sommes parties pour contacter les femmes qui se trouvent dans les confins de la Guinée. Nous sommes allées à Niafou, Balaki, Matakaou et Salambaldé.

C’est des coins très peuplés où il y a énormément de femmes qui arrivent à donner le meilleur d’elles-mêmes, mais sans encadrement. Donc, le forum des femmes de Guinée pour la paix s’est penché à ça. Cela veut dire que beaucoup est fait dans le cadre de l’épanouissement de la femme, mais il reste énormément à faire. Et l’Etat doit encore se bouger, car tout ne se résume pas à Conakry. L’Etat doit se mettre en œuvre pour permettre aux femmes de donner le meilleur d’elles-mêmes. A l’intérieur du pays, il y a de la potentialité, mais les femmes ont besoin d’être sensibilisées, d’être formées, d’être renseignées », a déclaré cette activiste des droits des femmes.

Elle se dit convaincue que malgré les pesanteurs sociales qui défavorisent la couche féminine en Guinée, le combat pour la parité homme-femme va effectivement aboutir un jour. Mais pour cela, dit-elle, il faut que les femmes se lèvent et mènent avec détermination cette bataille pour le respect effectif de tous leurs droits.

« L’autonomisation et la jouissance des droits des femmes ne sont pas faciles. C’est pourquoi je demande aux femmes de se lever et de lutter dans la paix pour obtenir leur autonomisation. Je leur demande de se lever pour obtenir leur autonomisation, pour obtenir leur épanouissement. Si le foulard est sur leur tête, elles n’ont qu’à l’enlever pour l’attacher autour des hanches. Elles n’ont qu’à se lever dans la paix pour attacher le foulard au niveau des reins et mener une lutte afin d’obtenir leur autonomisation. Elles n’ont qu’à faire ça dans la paix. Parce que la femme est synonyme de paix, de développement, de réussite. Sans la femme, rien n’est possible. C’est le baromètre de la société », a dit Madina Daff.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620589527/654416922

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS