Guinée : le prix du carburant pourrait augmenter à la fin du Ramadan

Diakaria Koulibaly, ministre des Hydrocarbures

Déjà confrontés à une conjoncture économique très difficile, les Guinéens devraient être éprouvés davantage dans les prochains mois. Car le prix du carburant pourrait augmenter dès après le Ramadan, le mois saint des musulmans qui commence à la mi-avril, a appris Guineematin. C’est le ministre des Hydrocarbures, Diakaria Koulibaly, qui a annoncé cette mauvaise nouvelle dans l’émission Mirador de FIM FM, ce mardi 23 mars 2021.

« Puisque nous sommes dans une dynamique de flexibilité du prix du carburant à la pompe, si d’ici à la sortie du mois de carême le baril baisse considérablement, on pourrait recalculer et voir s’il y a nécessité d’augmenter ou ne pas augmenter. Mais si le baril reste à son niveau actuel, vous savez qu’actuellement le baril il est à 65 dollars, naturellement au sortir du mois de carême, il y aura une augmentation. Il faut le dire clairement », a déclaré Diakaria Koulibaly.

La hausse du prix du carburant va automatiquement rendre plus cher le coût de la vie. Car les frais de transport et les prix de tous les produits vont grimper sur le marché. Malheureusement, en Guinée, le principe de flexibilité du prix du carburant n’est généralement appliqué que quand il s’agit d’une augmentation. Lorsque le prix du baril a littéralement chuté jusqu’en dessous de 20 dollars en 2020, cette flexibilité n’avait pas été appliquée par les autorités guinéennes.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS