Blog Camp : ABLOGUI s’engage contre l’immigration irrégulière

Produire des contenus numériques professionnels pour sensibiliser et éduquer suffisamment les jeunes guinéens sur la migration, c’est l’ambition de l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI). C’est dans ce cadre qu’elle a lancé une session de formation dénommée Blog Camp, ce mercredi 24 mars 2021, à Conakry. La rencontre de deux jours regroupe plusieurs blogueurs guinéens, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est sur le thème : Blogguer pour informer et sensibiliser sur la migration », que se tient ce blog camp. L’initiative vise à outiller les participants en techniques nécessaires leur permettant de sensibiliser efficacement les jeunes guinéens qui souhaitent migrer vers l’Europe.

Mamadou Alpha Diallo, président de l’association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI)

« Cet atelier de formation est un blog camp. C’est-à-dire une rencontre entre blogueurs pour discuter des dernières évolutions, des dernières techniques et des derniers outils de blogging qui se développent dans le monde. Mais, ce présent atelier est particulier sur deux plans. Le premier, c’est que ça parle de la migration ; et le second, c’est les objectifs qui vont consister à la production du contenu numérique : des billets de blog, des articles, des vidéos, des podcasts, pour diffuser de l’information sur l’immigration en Guinée. Notre objectif, ce n’est pas de les sensibiliser pour ne pas qu’ils aillent. Mais l’idéal, c’est de partager aux jeunes guinéens de bonnes informations pour qu’ils puissent prendre des bonnes décisions quand ils vont choisir de migrer. Surtout de choisir la voie légale », a expliqué Mamadou Alpha Diallo, le président de l’ABLOGUI, à l’ouverture de cet atelier.

L’autre objectif des organisateurs, « c’est de montrer que nous pouvons réussir en Guinée et réaliser de belles choses ici. Pour ce faire, nous, nous pensons que la dimension internet peut être très intéressante. Parce que la couche la plus concernée par ce phénomène, ce sont les jeunes et ce sont eux qui sont les plus connectés dans notre pays. Donc, utiliser cet outil peut nous permettre de les atteindre et leur permettre d’avoir de bonnes informations », a ajouté le président de l’Association des Blogueurs de Guinée, Mamadou Alpha Diallo.

Cette initiative de l’ABLOGUI est accompagnée par l’Unesco. Selon Kadiatou Sow, chargée de projets à l’Unesco Guinée, cet accompagnement s’inscrit dans le cadre de l’engagement de cette institution onusienne, à lutter contre la migration irrégulière.

Kadiatou Sow, responsable de projets à UNESCO

« Cette année nous avons décidé de travailler avec les blogueurs pour déconstruire l’idée selon laquelle, l’Europe c’est un Eldorado. Il faut que les jeunes comprennent qu’on n’est pas obligé de migrer pour réussir. Les sommes colossales qu’ils utilisent pour traverser le désert peuvent très bien leur permettre de lancer des PME ici en Guinée. Aussi, les informer qu’il y a la voie légale pour la migration. Il n’est pas interdit de migrer, mais il faut que cette migration soit ordonnée et encadrée. Comme vous le savez, les jeunes qui sont dans les pays africains sont souvent influencés par ceux de la diaspora, qui souvent projettent des images sur les réseaux sociaux et qui font croire que l’Europe, c’est l’Eldorado ou le paradis sur terre. Alors qu’en réalité, ces images sont utopiques. C’est pourquoi nous essayons de travailler avec les blogueurs qui sont très souvent des experts en matière du numérique, qui ont de l’expérience dans la communication sur internet pour qu’ils puissent nous aider à déconstruire cette image », a-t-elle indiqué.

Participant à ce blog camp, Rabiatou Diallo, présidente du Club « Rabi et les Enfants », salue cette initiative de l’Association des Blogueurs de Guinée. Elle compte partager les informations qu’elle obtiendra au cours de cette rencontre avec les enfants qu’elle encadre.

Rabiatou Diallo, présidente du club Rabi et les enfants, participante

« En prenant part à ce blog camp, je veux d’abord renforcer mes capacités en blogging. La deuxième chose, c’est d’avoir des informations sur la migration en général. Au sein du club Rabi et les Enfants, nous allons aussi partager les mêmes informations aux enfants. Parce que ce sont eux les cibles potentielles. Aussi, ça va nous permettre de renforcer nos capacités en production de contenus numériques. On a quand même nos canaux sur internet où nous sommes suivis pour sensibiliser tous les jeunes qui nous suivent et qui peuvent être impactés positivement », a dit cette participante.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 666-49-67-25 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS