N’Zérékoré : le président du bureau préfectoral des boulangers libéré

Mamadou Camara, président du bureau préfectoral des boulangers de N’Zérékoré

Au lendemain de son arrestation, le président du bureau préfectoral des boulangers de N’Zérékoré a été libéré ce samedi, 3 avril 2021. C’est le préfet de N’Zérékoré qui a ordonné sa libération, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la capitale de la Guinée forestière.

C’est dans la soirée du vendredi 2 avril, aux environs de 18 heures, que Mamadou Camara, président du bureau préfectoral des boulangers de N’Zérékoré, a été interpellé par des agents de la police. Ils lui reprochaient le non-respect du poids normal de la baguette de pain par les boulangers locaux. Ces derniers auraient décidé de produire des pains plus petits, suite à la décision des autorités d’interdire l’augmentation du prix du pain dans cette ville.

Même s’il a décliné toute responsabilité dans cette situation, M. Camara a été conduit au commissariat central de N’Zérékoré, où il a passé la nuit. Et c’est le préfet de N’Zérékoré, Sâa Yola Tolno, qui s’est rendu sur les lieux ce samedi matin pour le faire libérer. Cela, après qu’il ait pris l’engagement de veiller au respect du poids normal de la miche de pain. C’est en tout cas ce qu’il a annoncé devant les médias après sa libération.

« Je ne connais pas qui a fait ce pain qu’ils jugent petit. Mais comme je suis le président préfectoral de tous les boulangers de N’Zérékoré, c’est pour cela j’ai été arrêté. Alors, prochainement, je vais prendre soin de vérifier tous les pains qui seront sur le marché. C’est l’engagement que j’ai pris devant les autorités », a indiqué Mamadou Camara, président du bureau préfectoral des boulangers de N’Zérékoré.

A noter que malgré les menaces brandies par les autorités, les interpellations de certains vendeurs de pain et la saisie de leurs marchandises par la police, la plupart des boulangers de N’Zérékoré n’ont pas accepté de revenir sur leur décision relative à l’augmentation du prix du pain. La baguette de pain est toujours vendue à 4000 francs dans la préfecture.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS