Honorable Mamadou Cellou Baldé, ancien député uninominal de Labé

Contrairement à ce qui a été annoncé par le ministère de la justice, l’opposant Mamadou Cellou Baldé (en détention préventive depuis cinq mois environ à la Maison centrale de Conakry), n’a reçu aucune autorisation pour aller assister aux obsèques de son père, prévues ce mardi 6 avril 2021, à Labé. Un proche du responsable des fédérations de l’intérieur de l’UFDG, qui a contacté Guineematin.com, a démenti le communiqué publié hier soir par le département de la justice. Il dénonce une diversion qui vise à tromper l’opinion nationale et internationale.

« Le communiqué qui a été publié est une manière de manipuler l’opinion nationale et internationale pour dire que l’Etat guinéen respecte les droits des détenus. Sinon, c’est aux environs de 18h30’ que le régisseur de la Maison centrale a reçu une notification relative au refus du ministère de la justice de laisser partir Cellou Baldé. Donc le département n’a nullement manifesté sa volonté de laisser Cellou Baldé aller assister aux obsèques de son père, alors qu’il en avait besoin. Alors, je vous dis que ce communiqué du ministère est fait à dessein. C’est juste pour manipuler l’opinion nationale et les diplomates », a expliqué notre source.

Pour ce proche de Cellou Baldé, même en écoutant le communiqué du ministère de la justice, on sent directement la manipulation qui se cache derrière. « La mort n’est pas une question politique. C’est une question sociale. Aujourd’hui, le gouvernement fait une diversion et il manipule l’opinion nationale et internationale. Sinon, le principal concerné, Cellou Baldé, a quitté Labé de lui-même pour venir faire face à cette même justice. Personne ne l’avait escorté.

Mais en tant que citoyen, respectueux de la loi, il est venu se présenter de lui-même. Comment peut-on dire dans ce communiqué que les gens veulent le retenir ? Pourquoi ils ne l’avaient pas empêché de venir à l’époque ? Donc le ministère a juste fait une diversion. Le gouvernement s’est permis de mentir dans ce communiqué. Il a montré son côté cynique et inhumain parce que ça, c’est une autre forme de torture morale du détenu », dénonce notre interlocuteur.

A noter qu’après la publication du communiqué dans lequel le ministère de la justice a annoncé que des citoyens de Labé auraient menacé de retenir Cellou Baldé pour empêcher son retour en prison, les sages de la ville se sont mobilisés pour aller rencontrer le gouverneur de la région. Ils ont pris l’engagement devant Madifing Diané que si l’opposant est autorisé à aller assister aux obsèques de son père, personne ne cherchera à troubler l’ordre public encore moins à empêcher son retour à Conakry.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél: 622 68 00 41

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com