Le Chef du gouvernement guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, est devant la représentation nationale, ce 7 avril 2021, pour présenter son discours de politique générale, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Accompagné de la quasi-totalité des membres du gouvernement, le Premier ministre dans un accent qui lui est personnel, a livré en heure 52 minutes les différents axes de développement de la Guinée, secteur après secteur.

Parlant du développement du secteur énergétique qui a connu un grand bond sous le régime actuel, Kassory Fofana annonce l’augmentation du prix de l’électricité. Pour le PM, ce coût est le plus faible de la sous-région. Il est 3 fois moins cher qu’au Libéria et deux fois plus bas qu’au Mali. Et cela coûte à l’Etat une subvention de 300 millions de dollars américains. Ce qui représente une manne énorme. « C’est un gaspillage », soutient le Chef du gouvernement.

« Nous nous fixons l’horizon 2026 pour le retour à l’équilibre financier d’EDG. Cela suppose la combinaison d’une série d’actions. On va augmenter le prix de l’électricité, on va améliorer le niveau de capacité de production pour faire descendre le coup de production, on va investir dans les lignes de transport et de distribution », a ajouté Kassory Fofana.

Des 6000 MW de potentiel hydroélectrique identifiés, 1000 MW sont actuellement installés, a souligné Kassory Fofana qui souligne de passage que rien n’avait été fait auparavant dans ce pays.

A l’horizon 2027 dit-il, le Gouvernement vise à donner de l’électricité à 70% de ménages contre actuellement 45%.
Ce qui passe par le développement des lignes de transport et de distribution de l’électricité dans tout le pays. L’ouverture des débats est annoncée dans une heure.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com