Mamadou Badiko Bah, président du parti Union des Forces Démocratiques (UFD)

Au terme de plusieurs heures de débat, l’Assemblée nationale guinéenne a approuvé ce mercredi soir, 7 avril 2021, la déclaration de politique générale du gouvernement présentée par le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana. Sur les 108 députés présents à cette session plénière, un seul a voté contre ce programme de gouvernance de la Guinée pendant les six prochaines années.

Il s’agit de Mamadou Badiko, le président du parti UFD (Union des Forces Démocratiques). Et, il a donné les raisons de sa décision au sortir de la rencontre, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes. L’opposant dit n’avoir pas voté contre le Premier ministre, mais plutôt contre le système en place, qu’il trouve incapable de faire ce que le peuple attend de lui.

« Ce n’est pas le Premier ministre en tant que tel, son engagement personnel pour bien faire, ses compétences qui sont en cause, mais c’est le système qui est chargé de gérer qui ne peut absolument pas produire le moindre progrès pour le peuple de Guinée. Vous avez vu toutes les questions qui ont été posées sur la vie quotidienne des populations où il n’y a pas réponses.

Tous ces chantiers abandonnés depuis des années, toutes ces insuffisances, toutes ces anomalies dans la situation du pays, il ne peut pas. Donc on n’a pas voté contre lui, on a voté son gouvernement, contre son système. Un système ethniciste, un système corrompu, qui est absolument incapable de produire du progrès pour la population », a indiqué le député Badiko Bah.

Mohamed Doré pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com