Grève des huissiers et des avocats : pas d’audiences dans les Cours et tribunaux de Conakry (constat)

Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, les huissiers de justice de Guinée observent depuis plusieurs jours déjà une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national. Par ce débrayage, ils dénoncent « une entrave à l’exécution des décisions de justice » liée au refus du procureur général de délivrer les réquisitions. 

Par solidarité professionnelle, les avocats ont jugé utile de les accompagner dans ce débrayage, à partir de ce lundi, pour exiger une bonne administration de la justice en Guinée. Et, comme on pouvait le redouter, cela a eu un impact direct sur les juridictions de jugement ce 19 avril 2021, à Conakry. Il n’y a eu aucune audience dans les tribunaux de première instance et à la Cour d’Appel de la capitale guinéenne, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui y a fait un tour.

Au tribunal de première instance de Dixinn, aucun rôle d’audience n’a été affiché ce matin. La salle d’audience a été ouverte ; mais, aucun prévenu n’y a été amené. Tout était calme, seul le bruit des ventilateurs troublait par moment le silence épais qui y régnait. Habituellement, c’est le tribunal criminel qui siège les lundis dans cette juridiction. Il n’en a rien été aujourd’hui. Les magistrats ont dû se résoudre à accepter la réalité du jour.

Bref, cette juridiction qui d’habitude grouille d’avocats n’a enregistré la présence d’aucun de ces hommes en robe noir qui y ont l’habitude d’y plaider. Les habitués des débats et des chamailleries entre avocats et ministère public, ont donc été sevrés de leur passe temps favori.

Le constat est le même au tribunal de première instance de Mafanco et celui de Kaloum, où des audiences étaient pourtant prévues. Dans cette dernière juridiction de jugement, le procureur de la République dit avoir été surpris ce matin de constater l’absence des avocats sur les lieux.

« Je n’ai pas de commentaire à faire sur ça. Aujourd’hui, je suis venu parce que des audiences devaient avoir lieu. Mais, à mon arrivée ici, j’ai été surpris de trouver qu’il y a la grève. Donc, vous-mêmes vous constatez qu’il n’y a pas de mouvements comme d’habitude », a déclaré le procureur Alpha Seny Camara.

Enfin, à la Cour d’Appel de Conakry, aucun rôle d’audience n’a non plus été affiché. Et, la salle d’audience est restée hermétiquement fermée. Nulle âme n’y a accédé ce lundi matin.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 622919225

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS