Mort du Président Deby: le RPG Arc-en-ciel pleure la perte d’un ami

20 avril 2021 à 22 10 10 04104

L’annonce du décès du Maréchal Idriss Début Itno, président du Tchad, ce mardi 20 avril 2921, des suites de blessures reçues au combat, continue de faire réagir les différents acteurs à travers le continent africain et ailleurs. C’est le cas en Guinée où le parti au pouvoir qui pleure la disparition d’un ami. Comme on le sait, le défunt dirigeant tchadien avait de solides relations avec le président-fondateur du RPG Arc-en-ciel, le président Alpha Condé.

Lire

Début d’une chasse aux sorcières à Kouroussa ? Michel Chaya arrêté devant ses enfants

20 avril 2021 à 22 10 08 04084

C’est une interpellation digne d’un kidnapping que les forces de l’ordre de Kouroussa ont effectué ce mardi, 20 avril 201, dans le quartier Doula où elles ont arrêté et embarqué manu militari le citoyen Michel Chaya. Ce père de famille était à son lieu de travail avec ses enfants lorsqu’une équipe mixte de policiers et de gendarmes est allée le cueillir comme un bandit de grand chemin. Ils n’ont donné aucune explication et n’ont présenté aucun mandat pour motiver cette arrestation brutale et pleine d’intimidation.

Lire

Mort du dictateur tchadien, Idriss Déby : les condoléances d’Alpha Condé de la Guinée

20 avril 2021 à 18 06 45 04454

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le dictateur tchadien la mort du dictateur tchadien a été annoncée ce mardi, 20 avril 2021, alors qu’il venait juste d’être annoncé victorieux de l’élection présidentielle pour un sixième mandat consécutif. Le « Maréchal tchadien », Idriss Déby Itno a été tué de façon incroyablement banal lorsqu’il est allé lui-même sur le terrain pour défendre le fauteuil présidentiel qu’il a chéri plus que sa vie… C’est donc le le FACT (Front pour l’alternance et la concorde au Tchad), dirigé par le général Mahamat Mahadi Ali, qui a mis fin au règne de celui qui se croyait invincible.

Lire

Arrêt des audiences dans les cours et tribunaux : l’OGDH s’inquiète et dénonce

20 avril 2021 à 17 05 48 04484

Souleymane Bah, nouveau Président de l’OGDH

Comme annonce précédemment, les juridictions de jugement (cours et tribunaux) de la République de Guinée sont sérieusement éprouvés (surtout depuis hier) par la grève des huissiers et des avocats. A cause de ce débrayage, ces juridictions n’arrivent pas à tenir des audiences, alors que les prisons du pays sont pleines de détenus en attente de jugement.

Lire

Répression des manifestants à Kouroussa : plusieurs cases incendiées par les renforts venus de Kankan

20 avril 2021 à 16 04 54 04544

En plus des morts et des blessés enregistrés le weekend dernier dans la ville de Kouroussa lors de la violente répression des forces de l’ordre contre les citoyens qui manifestaient contre l’expropriation d’une zone minière dont ils sont victimes, d’autres bavures auraient été commises sur place dans par les renforts (des militaires) venus de Kankan pour prêter main forte aux agents (policiers et gendarmes) qui étaient sur le terrain. On accuse ces militaires de vol, de destruction de biens et d’incendie volontaire de plusieurs cases dans le quartier Komaniko, dans la commune urbaine de Kouroussa.

Lire

Conakry : un footballeur du Hafia FC meurt à l’entraînement

20 avril 2021 à 16 04 33 04334

Mohamed Latige Camara, joueur du Hafia FC de Conakry

Le football guinéen est en deuil. Mohamed Latige Camara, joueur du Hafia FC de Conakry est décédé ce mardi, 20 avril 2021, à Conakry. Le jeune footballeur a fait un malaise alors qu’il s’entraînait avec ses coéquipiers au centre technique de Nongo. L’ancien joueur du Fello Star de Labé a rendu l’âme sur la route de l’hôpital.

Lire

Accident de la circulation à Dubréka : un camion de la société ALAM tue 2 personnes

20 avril 2021 à 16 04 23 04234

Aux environs de 10 heures 30’, ce mardi, 20 avril 2021, un accident de la circulation s’est produit sur l’axe Cimenterie-Kagbélen, dans le quartier Keitayah, préfecture de Dubréka. C’est un camion de la SAC (Société Alam Sarl, immatricule RC 9439 AQ) qui a percuté deux jeunes (Victor Bongono et Faya Bongono) qui étaient sur une moto. Les victimes ont trouvé la mort sur place, a appris un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Grève des huissiers et des avocats : « la situation des détenus va être impactée »

20 avril 2021 à 16 04 10 04104

Me Foromo Fréderic Loua, président de l’ONG Les Mêmes Droits pour Tous

L’arrêt des activités dans les cours et tribunaux du pays, dû à la grève des huissiers de justice appuyés par les avocats, préoccupe les défenseurs des droits de l’Homme. C’est le cas notamment de Me Frédéric Foromo Loua, président de l’ONG les Mêmes Droits pour Tous (MDT). Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com ce mardi, 20 avril 2021, l’activiste des droits humains a jugé légitime le débrayage des auxiliaires de justice, tout en déplorant l’impact que cela peut avoir sur les détenus en attente de jugement.

Lire

Don de forages par les ressortissants à Tougué : les villages bénéficiaires trouvés par tirage au sort

20 avril 2021 à 15 03 47 04474

L’Union des Associations pour le Développement de Tougué (UADT) vient de procéder au tirage au sort des villages devant bénéficier de son don de forages obtenu à la faveur d’une vaste campagne de souscription auprès des fils ressortissants de la préfecture installés en Guinée, en Afrique, aux Etats-Unis d’Amérique et en Europe, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Grève des huissiers de justice en Guinée : les pertinentes observations de Me Labilé (Avocats Sans Frontières)

20 avril 2021 à 14 02 51 04514

Maître Koné Aimé Christophe Labilé, président de l’ONG Avocats sans frontières de Guinée

« Les personnes qui sont en prison, il y en a parmi elles qui sont innocentes. Nous les avocats, nous assistons nos clients. S’il y a une décision et que les huissiers ne peuvent pas exécuter cette décision, notre travail n’aura servi à rien. Donc, les détenus qui croupissent en prison, qu’on ne peut pas juger du fait de grève, sont impactés au même titre que les personnes qui bénéficient des décisions de justice qu’on ne peut pas exécuter… », a notamment expliqué Me Christophe Labilé Koné.

Lire

Kindia : un taxi-motard meurt broyé par un camion chargé de sable

20 avril 2021 à 13 01 43 04434

Saïdou Diallo, un jeune conducteur de taximoto, a été mortellement fauché ce mardi, 20 avril 2021, par un camion benne au niveau du ‘’Carrefour des Banques’’ à Manquepas, un quartier situé en plein centre-ville de Kindia. Il a perdu la vie sur place.

Lire

Friguiagbé (Kindia) : le premier imam meurt quelques jours après son arrestation par la gendarmerie

20 avril 2021 à 13 01 22 04224

Nous venons d’apprendre cette triste nouvelle ! Elhadj M’bemba Soumah, le premier imam de la grande mosquée de Friguiagbé (une sous-préfecture relevant de la préfecture de Kindia) est décédé hier, lundi 20 avril 2021, à l’hôpital régional de Kindia. On ignore encore les causes de sa mort ; mais, le guide spirituel était détenu depuis samedi dernier dans les locaux de la gendarmerie de Kindia.

Lire

Transition militaire au Tchad après la mort du dictateur Idriss Déby : Mahamat Idriss Déby Itno remplace son père

20 avril 2021 à 12 12 52 04524

Maréchal Idriss Deby Itno, défunt dictateur tchadien

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, la mort du dictateur tchadien a été annoncée dans la matinée de ce mardi, 20 avril 2021 par l’Armée. Âgé de 37 ans, jusque-là à la tête de la garde présidentielle (la DGSSIE), Mahamat Idriss Déby Itno a été désigné président du conseil militaire de transition. Les élections ne pourraient donc se tenir qu’après 18 mois de transition.

Lire

La longévité politique des chefs d’Etat africains

20 avril 2021 à 11 11 57 04574

Par AFP : Le président tchadien Idriss Déby Itno, décédé mardi des suites de blessures reçues au combat contre des rebelles dans le Nord, était l’un des chefs d’Etat africains installé depuis le plus longtemps au pouvoir.

Lire

Tchad : tout juste réélu pour un 6ème mandat, Idriss Déby est mort

20 avril 2021 à 11 11 13 04134

Le chef de l’Etat, tout juste réélu pour un sixième mandat, est mort mardi alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le Nord durant le week-end, a annoncé le porte-parole de l’armée à la télévision d’Etat.

Le président tchadien Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est mort mardi 20 avril des suites de blessures reçues au front ce week-end, a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad. Il venait d’être réélu pour un sixième mandat.

« Le président de la république, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », indique le communiqué.

Le Monde avec AFP

Lire

Ets. Alseny Bangoura contre la BCRG : le ministre de la justice refuse le procès de Loucény Nabé

20 avril 2021 à 9 09 21 04214

Loucény Nabé, Gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG)

C’est une affaire qui oppose les établissements Alseny Bangoura et associés à la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) et son gouverneur, Louncény Nabé. Et, cette affaire porte sur une « saisie attribution » d’un montant qui s’élèverait à ce jour à 47 milliards de francs guinéens. Cet argent a été saisi des avoirs de la direction nationale du patrimoine bâti public domicilié à la Banque centrale, a été cantonné au profit des établissements Alseny Bangoura et associés. Mais, malgré les décisions de justice (parfois revêtues de la formule exécutoire et régulièrement signifiées à la BCRG) ordonnant le paiement de ce montant aux établissements Alseny Bangoura et associés, la BCRG refuse mordicus de se libérer de cet argent. 

Lire

Guinée : « les journalistes dans la tourmente » (RSF)

20 avril 2021 à 9 09 03 04034

Manifestation de journalistes à Conakry

Reporters Sans Frontières (RSF) a publié ce mardi, 20 avril 2021, son Classement mondial de la liberté de la presse en 2021. L’organisation internationale classe la Guinée 109ème sur 180 pays et territoires évalués en matière de l’exercice du journalisme dans le monde. Même si notre pays gagne une place par rapport au Classement précédent (110ème sur 180 en 2020), il reste encore dans le lot des mauvais élèves en matière de liberté de la presse.

Guineematin.com vous livre ci-dessous la partie du rapport concernant la Guinée :

Les journalistes dans la tourmente

En Guinée, le régime du président Alpha Condé n’est pas tendre envers la presse. Depuis le lancement du processus de son troisième mandat, en 2016, des professionnels des médias connaissent des tentatives d’intimidation de la part de certains hauts cadres de l’Etat et les journalistes font l’objet de menaces récurrentes. Le président tient souvent des propos sévères sur les médias nationaux et internationaux, et les organisations de défense de la liberté de la presse.

Les autorités tentent régulièrement de censurer les organes critiques du pouvoir sous des prétextes administratifs ou juridiques. Ces dernières années, l’accréditation du correspondant de RSF et RFI a été suspendue à la suite d’une enquête sur la responsabilité présumée de militaires dans la mort de deux hommes. Plusieurs journalistes étrangers ont également été contraints de quitter le pays après des accusations, notamment d’espionnage, montées de toutes pièces.

Malgré la dépénalisation des délits de presse, avancée notable pour la liberté de la presse dans le pays, il arrive encore que des journalistes fassent l’objet d’arrestations et de détentions qui peuvent durer plusieurs jours. La révision de la loi sur la presse annoncée par le ministre de la Communication inquiète les professionnels du secteur, alors que la loi sur l’accès à l’information adoptée en 2010 n’a toujours pas été promulguée.

Enfin, lors des élections d’octobre 2020, les sites Le Lynx, Guineematin.com et aminata.com ont été suspendus ou menacés de suspension.

Lire

Kouroussa : l’honorable Aly Kaba présente ses condoléances et appelle au calme

20 avril 2021 à 8 08 59 04594

Honorable Aly Kaba, président du groupe de la majorité parlementaire

Suite aux violences qui ont fait deux morts , plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels à Kouroussa, le weekend passé, l’Honorable Aly Kaba, Président du groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel et député uninominal de cette ville aurifère de la Haute Guinée, a joint Guineematin.com au téléphone dans la matinée de ce mardi, 20 avril 2021, pour présenter ses condoléances aux familles des victimes, avant de formuler ses vœux de prompt rétablissement aux blessés et d’appeler les populations à maintenir le calme.

Lire

Gongoré (Pita) : un compromis trouvé pour une meilleure cohabitation entre agriculteurs et éleveurs

20 avril 2021 à 8 08 55 04554

Alors que leurs relations étaient tendues et qu’ils se regardaient en chiens de faïence, les agriculteurs et les éleveurs du district de Kourawouré, dans la sous-préfecture de Gongoré (Pita), ont décidé d’enterrer la hache de guerre. Sous l’égide des autorités locales, les deux camps sont parvenus à un accord qui devrait faciliter leur cohabitation, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Labé.

Lire

Grève des huissiers de justice : « les négociations évoluent à pas de caméléon », dit Me Sory Daouda Camara

20 avril 2021 à 6 06 31 04314

Me Sory Daouda Camara, président de la chambre nationale des huissiers de justice de Guinée

Comme annoncé précédemment, les huissiers de justice de Guinée sont en grève depuis le 12 avril dernier. Par cet acte, ils entendent dénoncer le refus du procureur général de délivrer des réquisitions pour leur permettre d’exécuter les décisions de justice rendues par les Cours et tribunaux du pays. Et, depuis quelques heures, ils ont été rejoints dans ce mouvement de débrayage par les avocats qui ont décidé de bouder les juridictions de jugement jusqu’au dénouement de la situation pour une bonne administration de la justice en Guinée.

Lire