Télimélé : le bilan de l’accident du 12 avril passe à 2 morts

22 avril 2021 à 22 10 02 04024

Image d’archive


Comme annoncé précédemment, un accident de la circulation s’est produit dans la nuit du dimanche au lundi dernier, 12 avril 2021, dans la sous-préfecture de Kollet, préfecture de Télimélé.
Et, c’est une voiture de transport en commun, avec à son bord neuf passagers, qui s’est renversée au niveau d’un virage non loin du barrage hydroélectrique de Kaléta. Cet accident qui s’était produit aux environs de 2 heures avait fait un mort et quatre blessés graves. Ces derniers avaient été évacués au CHU de Donka, un des plus grands centres hospitaliers de Conakry.

Lire

Koukoutamba (Kollet) : réception grandiose pour le Haut-Commissaire de l’OMVS

22 avril 2021 à 20 08 34 04344

Le maire de la commune rurale de convergence de Kollet, Ibrahima Kaba Baldé et les ressortissants de la préfecture de Tougué à Conakry ont improvisé une réception populaire pour le Haut-Commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS), Hamed Semega Diane, en séjour de travail dans la région, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Dabola : les jeunes suspendent la protestation contre leur préfet Gnalen Condé

22 avril 2021 à 20 08 16 04164
Hadja Gnalen Condé, préfet de Fria

Hadja Gnalen Condé, préfet de Dabola

Les jeunes de Dabola qui contestent leur préfet, Mme Gnalen Condé, n’ont finalement pas manifesté ce jeudi, 22 avril 2021. Ils ont décidé à la dernière minute de surseoir à la marche qu’ils projetaient d’organiser aujourd’hui. Les leaders de la contestation invoquent le ramadan pour justifier cette décision, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Conseil des ministres de ce jeudi : voici le compte rendu intégral

22 avril 2021 à 17 05 18 04184

Communiqué : Conakry, le 22 avril 2021 – Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des Ministres a tenu sa session ordinaire ce jeudi, 22 Avril 2021, de 08h à 10H, par visioconférence, avec l’ordre du Jour suivant :

I.  MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

 

II. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DU MARDI, 20 AVRIL 2021 ET DECISIONS

 

III. QUESTIONS DIVERSES

Lire

Descente aux enfers pour Aboubacar Sylla ? Le président de l’UFC n’est plus porte-parole du Gouvernement

22 avril 2021 à 16 04 38 04384

C’est dans son communiqué de compte rendu du conseil des ministres que le Gouvernement l’a annoncé : « le Premier Ministre qui a annoncé aux membres du Conseil les conclusions de sa concertation avec le Ministre d’Etat, Aboubacar Sylla, qui après trois années d’exercice du porte-parolat du Gouvernement, convient avec lui que cette tâche soit exercée par un autre Ministre, la charge de coordination du secteur éducatif en termes de réformes hardies venant de lui être confiée par Monsieur le Président de la République et le Premier Ministre. Ainsi, après consultation du chef de l’Etat, une désignation d’un nouveau porte-parole interviendra dans les meilleurs délais ».

Lire

Violences meurtrières à Kouroussa : l’OGDH réclame une enquête

22 avril 2021 à 15 03 40 04404

Communiqué : L’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme et du Citoyen (OGDH) condamne les violences meurtrières survenues à Kouroussa le 17 avril 2021 et demande l’ouverture d’une enquête judiciaire par les autorités compétentes afin que la lumière soit faite sur ces événements malheureux.

Depuis le 17 avril 2021, l’OGDH suit avec beaucoup d’attention le climat de tension qui prévaut dans la préfecture de Kouroussa entre les communautés locales (les orpailleurs) et les autorités pour l’exploitation d’une mine attribuée à une société.

Une situation qui a malheureusement débouché sur des violences entraînant la mort de deux (2) personnes, des blessés et le vandalisme de la résidence du préfet selon des sources concordantes.

L’OGDH rappelle que la République de Guinée est partie au pacte international relatif aux droits civils et politiques qui dispose en son article 6 alinéa 1 « Le droit à la vie est inhérent à la personne humaine. Ce droit doit être protégé par la loi. Nul ne peut être arbitrairement privé de la vie ».

La Guinée est aussi partie au pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels qui dispose en son article premier alinéa 2 : « Pour atteindre leurs fins, tous les peuples peuvent disposer librement de leurs richesses et de leurs ressources naturelles, sans préjudice des obligations qui découlent de la coopération économique internationale, fondée sur le principe de l’intérêt mutuel, et du droit international. En aucun cas, un peuple ne pourra être privé de ses propres moyens de subsistance ». Et son alinéa 3 précise que « Les Etats parties au présent pacte, y compris ceux qui ont la responsabilité d’administrer des territoires non autonomes et des territoires sous tutelle, sont tenus de faciliter la réalisation du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et de respecter ce droit, conformément à la charte des Nations Unies.

En outre, notre organisation s’inquiète du climat délétère qui prévaut de manière générale dans le pays caractérisé par une absence de dialogue entre le gouvernement et les partis politiques de l’opposition et déplore le retard injustifié que connaît le traitement des dossiers judiciaires pendant devant la justice guinéenne relatifs aux violences ayant entrainé des pertes en vies humaines en marge des manifestations contre le troisième mandat, du double scrutin référendaire et législatif de mars 2020 et de la présidentielle d’octobre 2020.

Soucieuse de la préservation de la quiétude sociale et des libertés et droits fondamentaux des citoyens, l’OGDH recommande :

  1. Au Président de la République, de s’impliquer davantage pour l’instauration d’un dialogue politique et social libre, inclusif, démocratique et apaisé ;

  1. Au Gouvernement, de mettre un terme à toutes les atteintes et restrictions des libertés fondamentales des citoyens et de garantir le respect des droits humains pour tous ;

  1. Au ministre de la justice, garde des sceaux de prendre des dispositions pour lutter contre l’impunité sous toutes ses formes et de veiller à l’accélération des traitements des dossiers judiciaires relatifs aux violations des droits humains pendant devant les juridictions nationales.

POUR LE BUREAU EXÉCUTIF NATIONAL

LE PRÉSIDENT

M. Souleymane BAH

Lire

Conakry : le journaliste Youssouf Bah de la chaîne Al-Jazeera, victime d’attaque

22 avril 2021 à 14 02 39 04394

Youssouf Bah, correspondant de la chaîne de télévision Al-Jazeera en Guinée

Youssouf Bah, correspondant de la chaîne de télévision Al-Jazeera en Guinée, a été victime d’attaque la nuit dernière, à Conakry. Des individus non identifiés ont tenté de s’introduire dans une clinique dentaire appartenant au journaliste et qui se trouve à son domicile, à Koloma Soloprimo (commune de Ratoma). Grâce à l’intervention rapide des voisins et des services de sécurité, aucun dégât n’a été enregistré sur les lieux, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Dubréka : les séquelles du « déguerpissement sauvage » chez les populations (reportage)

22 avril 2021 à 13 01 21 04214

Il y a un peu plus d’un mois (le 10 mars 2021) les bulldozers du ministère de la ville et de l’aménagement du territoire faisaient leur entrée dans la ville de Dubréka pour « dégager les emprises » de la route. Mais, contre toute attente, cette opération de dégagement d’encombrants physiques sur la route a viré une destruction massive de boutique et autres auxiliaires de commerces, de garage mécanique, d’ateliers de couture et même de maisons d’habitation.

Lire

Collision entre un camion et une voiture à Boffa : 2 morts et plusieurs blessés

22 avril 2021 à 11 11 01 04014

Dans la nuit d’hier à aujourd’hui jeudi, 22 avril 2021, un grave accident de la circulation s’est produit à Mankounta (une sous-préfecture qui relève de la préfecture de Boffa). C’est un véhicule de transport en commun de marque Rénault21 qui est en entré en collision avec un camion benne transportant des bouteilles de gaz. Sur place, deux personnes ont trouvé la mort. Egalement, plusieurs blessés y ont été enregistrés.

Lire

Ramadan et couvre-feu : les restaurateurs tirent le diable par la queue à Conakry (reportage)

22 avril 2021 à 5 05 42 04424

C’est une période de vache maigre pour les restaurateurs de Conakry En cette période de jeûne du Ramadan et de couvre-feu (dû à la pandémie de COVID-19), leurs activités sont quasiment aux arrêts. Les clients se font rare comme jamais et leurs revenus sont presque nuls. Face à cette situation qui a mis à genou leurs chiffres d’affaires, certains propriétaires et gérants de restaurants préfèrent mettre la clé sous le paillasson, a constaté un reporter de Guineematin.com qui a interrogé quelques-uns.

Lire

Conakry : rareté et hausse du prix des œufs sur le marché

22 avril 2021 à 5 05 22 04224

Trouver des œufs à Conakry est devenu un véritable parcours du combattant. En effet, cette denrée est actuellement très rare dans la capitale guinéenne. C’est la conséquence d’une rupture de l’approvisionnement des marchés constatée depuis plus d’une semaine, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Mort du dictateur tchadien, Idriss Déby : réaction de l’opposant guinéen Biro Soumah

22 avril 2021 à 5 05 01 04014

Aboubacar Biro Soumah, président du Parti pour le Progrès et le Changement

Depuis l’annonce de la mort du président tchadien, le Maréchal Idriss Déby Itno, les réactions fusent de partout en Afrique et dans le monde. En Guinée, cette disparition subite du dictateur est diversement appréciée. Du côté du pouvoir, une journée de deuil en hommage à ce « panafricaniste convaincu » a été décrétée. Alors que dans le camp de l’opposition, certains se réjouissent de la mort du dictateur qui se croyait invincible. C’est le cas de Aboubacar Biro Soumah, le leader du parti pour le progrès et le changement (PPC), qui se félicite de la fin de 30 ans de règne sans partage à la tête de l’état tchadien.

Lire

Classement de RSF : l’AGEPI se félicite du « pas en avant » réussi par la Guinée

22 avril 2021 à 4 04 47 04474

Alpha Abdoulaye Diallo, président de l’AGEPI

Malgré la détention de deux journalistes à Conakry, dont un poursuivi pour délit de presse, la Guinée a fait une légère avancée dans le classement mondial de Reporters Sans Frontières (RSF) sur la situation de la liberté de la presse en 2021. Dans son rapport publié hier, mardi 20 avril 2021, l’organisation internationale classe notre pays à la 109ème place sur 180 pays et territoires évalués à travers le monde. Soit une place de plus par rapport à l’édition 2020, où la Guinée occupait le 110ème rang mondial en matière de liberté de la presse.

Lire

Mombéya (Dalaba) : une fille de 8 ans meurt après avoir chuté d’un Néré

22 avril 2021 à 4 04 41 04414

Ce drame s’est produit hier, mercredi 21 Avril 2021, à Kigna, un district relevant de la sous-préfecture de Mombéya, dans la préfecture de Dalaba. Maïmounatou Baldé (la victime) était allée en brousse pour cueillir des fruits sauvage. Malheureusement, elle a chuté du haut d’un néré et a rendu l’âme sur place.

Lire

Hausse du prix de la viande à Labé : le maire ferme la boucherie jusqu’à nouvel ordre

22 avril 2021 à 4 04 22 04224

La décision est tombée hier, mercredi 21 avril 2021, lors d’une rencontre entre le conseil communal et la coopérative des bouchers de la ville de Labé. La mairie a ordonné la fermeture, jusqu’à nouvel ordre, de la boucherie centrale de Labé. Et, pour cause la « hausse fantaisiste et unilatérale » du prix du kilogramme de la viande par les bouchers, sans aucune concertation préalable avec l’autorité communale, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé.

Lire