Session budgétaire de la Mairie de Ratoma : l’adoption de plusieurs documents à l’ordre du jour

Longtemps réclamée par certains conseillers communaux, la session budgétaire de la commune de Ratoma se tient enfin. La rencontre s’est ouverte ce jeudi, 29 avril 2021, dans les locaux de la Mairie. La cérémonie d’ouverture des travaux  a connu la présence de représentants du gouvernorat de Conakry et du ministère de l’Administration du territoire, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Selon le maire de la commune de Ratoma, cette session est essentiellement consacrée à l’adoption de plusieurs textes importants. Ce sont notamment, le compte rendu administratif de l’exercice écoulé, le budget prévisionnel de l’exercice en cours, le projet de création d’un service communal d’environnement et d’assainissement… Dans son discours d’ouverture, Issa Soumah a adressé un message d’espoir aux conseillers communaux.

Issa Soumah, maire de la commune de Ratoma

« Il est important de vous signifier que dans le souci du développement des communes de Conakry, le gouvernement a créé une structure, à l’image de l’ANAFIC qui finance les collectivités à l’intérieur, l’Agence de financement des communes de Conakry dénommée AFICCON avec l’apport de fonds des communes de Conakry. A ce titre, la bonne nouvelle est que notre programme annuel d’investissement a été retenu et financé à plus de 60%.

En fonction de ce financement obtenu, nous avons planifié 8 projets sur les 14 initialement inscrits dans le programme. Face à ce défi, l’administration financière des communes de Conakry appelle une fois encore à une synergie d’action. La main dans la main pour obtenir les meilleurs résultats dans les meilleurs délais d’exécution de ces projets dans l’intérêt de nos mandants auxquels nous restons redevables », a dit le maire de Ratoma.

L’autorité communale a mis aussi cette occasion à profit pour appeler l’ensemble des élus à l’union et à la bonne collaboration. « Il n’y a pas un conseiller du RPG Arc-en-ciel ici, il n’y a pas de conseiller de l’UFDG ici, nous sommes des élus locaux de la commune de Ratoma. Nous sommes élus par la population de Ratoma. Tous le travail que nous devons faire, nous le ferons ensemble pour l’intérêt de ces populations », a laissé entendre Issa Soumah.

De son côté, le représentant du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation à cette cérémonie a interpellé le conseil communal de Ratoma sur deux préoccupations majeures. Issiaga Sylla a demandé aux élus locaux de mettre un accent sur la lutte contre l’insalubrité et l’insécurité.

Issiaga Sylla, représentant du MATD

« Il faut aller dans le sens de l’assainissement de la ville de Conakry. Vous constaterez aujourd’hui combien de fois notre capitale est sale, combien de fois il y a des tas d’ordures à Conakry. Donc il faut mettre l’accent là-dessus pour que les communes puissent s’en charger pour que la capitale soit assainie. Il faut aussi que la sécurité soit renforcée. Je veux parler de la garde communale. Au-delà de ces préoccupations, les communes ont leur programme annuel d’investissement (PAI).

Les projets édictés et adoptés par les conseils communaux dans leur PAI, AFICCON examinera les projets éligibles selon les procédures, afin qu’on puisse faire le financement de ces projets. Ratoma en a prévu 8, nous allons examiner avec les techniciens de Ratoma par rapport aux fonds promis dans le fonds de développement des communes de Conakry pour pouvoir faire face aux financements », a dit M. Sylla.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620589527

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS