Drame à Tatakourou : le préfet de Siguiri décide de fermer temporairement les mines

Colonel Moussa Condé, préfet de Siguiri

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce mardi, 11 mai 2021, le préfet de Siguiri a apporté des précisions sur le drame survenu le 8 mai dernier dans le district de Tatakourou, relevant de la sous-préfecture de Doko. Il s’agit du glissement de terrain qui a coûté la vie à 15 personnes, suscitant une vive indignation dans le pays. Contrairement à ce qui avait été annoncé jusque-là, le colonel Moussa Condé a indiqué que les victimes n’étaient pas des mineurs.

« D’abord, je tiens à préciser que ce n’est pas un éboulement qui est survenu, mais un glissement. Là où le drame s’est produit, c’était devenu un lieu de repos pour les patrons des mines et les vendeurs, ce n’était pas un lieu de travail. D’ailleurs, il y a une petite distance entre cet endroit et les mines. Et, il n’y a pas de mineurs parmi les victimes. Ce sont des patrons et des contrôleurs des mines qui ont péri », a déclaré le préfet de Siguiri, dont les propos sont rapportés par le correspondant de Guineematin.com sur place.

Toutefois, ajoute-t-il, même si les victimes ne sont pas des mineurs, c’est l’exploitation de l’or qui est à l’origine de ce drame. C’est pourquoi il annonce la fermeture temporaire de toutes les mines de la localité.« Que les victimes soient des mineurs ou pas, peu importe. Ce drame n’aurait pas lieu s’il n’existait pas de mines là-bas. C’est pourquoi j’ai donné une instruction ferme au sous-préfet, au maire et au président du district de Tatakourou, de fermer toutes les mines jusqu’à la fin des enquêtes pour situer les responsabilités », a dit le colonel Moussa Condé.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS