Fête de Ramadan, jeûne des 6 jours de Chawal : Elhadj Mansour Fatiga à Guineematin

Elhadj Mansour Fadiga, imam de Nongo

Après un mois de jeûne et de pénitence, les fidèles musulmans de Guinée (à l’instar de nombreux de leurs coreligionnaires à travers le monde) vont célébrer demain, jeudi 13 mai 2021, l’Aïd El Fitr (ou la fête de Ramadan). Et, à quelques heures de cette fête qui marque la fin du mois de Ramadan, Guineematin.com est allé à la rencontre de l’imam et chroniqueur islamique Elhadj Mansour Fadiga pour tenter de comprendre le sens et l’importance de cette fête pour les musulmans. Ainsi, dans l’entretien qu’il a bien voulu nous accorder ce mercredi, nous avons aussi abordé la question relative au jeûne des six jours dans le mois de Chawal (le mois qui succède au Ramadan).

« Quiconque jeûne le mois de Ramadan et le fait succéder de six jours dans le mois de Chawal, il a la reconnaissance de celui qui a jeûné sa vie entière », a dit Elhadj Mansour Fadiga, citant ainsi le Prophète Mohammad (PSL).

Décryptage !

Guineematin.com : Nous sommes aujourd’hui à la veille de la fête de Ramadan. Quelle est l’importance de cette fête musulmane ?

Elhadj Mansour Fatiga : La fête de Ramadan a été légiférée par le Prophète Mohammad (PSL) pour marquer la fin du mois de Ramadan. En effet, le Prophète Mohammad (PSL) nous a dit que chaque jeûneur a deux joies. La première, c’est lorsqu’il accomplira le devoir du mois de Ramadan et à la fin il célèbre la fête. Et, la deuxième joie, c’est lorsqu’il va rencontrer son Seigneur.

Le Prophète Mohammad (PSL) nous a enseigné que le jour de la fête les anges vont descendre dans tous les carrefours, invitant les fidèles musulmans à venir au lieu de prière afin de recevoir leur récompense à partir du lieu de la prière. Tout ça nous montre que cette fête a une importance capitale.

Guineematin.com: comment les fidèles musulmans doivent se comporter pendant cette fête ?

Elhadj Mansour Fatiga : Vous savez, chaque phase de notre vie, l’islam nous instruit comment on doit se comporter. C’est pourquoi le jour de la fête de Ramadan, il nous a été dit de prendre un petit déjeuner d’abord, de ne jamais sortir à jeûne pour aller faire la prière. Après, se laver, porter ses meilleurs habits, se parfumer et si jusqu’à présent on ne s’est pas acquitté l’aumône (la Zakat Fitr), de donner ça avant d’aller à la prière. Faire beaucoup de Takbir et des invocations.

Au retour de la prière, on emprunte un autre chemin que celui que vous avez emprunté pour aller à la prière.

Guineematin.com : Après le Ramadan, certains fidèles musulmans jeûnent six jours dans le mois de Chawal. Quels sont les avantages liés à ces six jours de jeûne ?

Elhadj Mansour Fatiga : C’est le Prophète Mohammad (PSL) qui nous a parlé de l’importance de jeûner les six jours, après la fête de Ramadan. Il dit, quiconque jeûne le mois de Ramadan et le fait succéder de six jours dans le mois de Chawal, il a la reconnaissance de celui qui a jeûné sa vie entière. Ça, c’est une grande faveur. Ça démontre le courage que le musulman a dans l’accomplissement du devoir sacré que Dieu lui a donné.

Guineematin.com: Comment on fait pour  jeûner les six jours ?

Elhadj Mansour Fatiga : Pour jeûner ces six jours, il n’est pas obligatoire de faire les six jours de façon successifs. Il s’agit de jeûner six jours dans le mois de Chawal. Donc, cela est une grande occasion pendant laquelle on doit profiter pour avoir beaucoup de récompenses.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620589527/664413227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS