La connexion internet est-elle fiable en Guinée ? Que dire de son coût ? Plusieurs citoyens de Conakry ont répondu à ces questions au micro d’un journaliste de Guineematin.com, à l’occasion de la journée mondiale des télécommunications, célébrée ce lundi 17 mai 2021. La plupart d’entre eux dénoncent soit la mauvaise qualité de la connexion ou son coût élevé.

Amadou Mouctar Sow : « En ce moment, la connexion internet n’est pas fiable comme avant. Parce qu’à un moment donné, tout allait bien, notamment avec Orange. Mais ces derniers temps, nous avons constaté des perturbations. Donc nous qui sommes consommateurs, nous ne sommes pas satisfaits. Vous pouvez acheter un pass sans pouvoir naviguer comme vous le voulez. Finalement, votre pass sera épuisé sans que vous ne soyez satisfait. Donc on a ce problème chez presque tous les opérateurs téléphoniques aujourd’hui.

Non seulement le coût est élevé, mais aussi le client n’est pas satisfait de la prestation. C’est pourquoi, on est obligé de charger à tout moment pour pouvoir naviguer. Ce que je peux dire aux opérateurs téléphoniques, c’est de revoir leur copie par rapport à cette question de la connexion internet. Je ne suis pas le seul, il y a beaucoup de personnes qui se plaignent du coût élevé et de la non-fiabilité de la connexion internet. Ils doivent faire en sorte que les citoyens ne continuent pas à se plaindre par rapport à ça ».

Fatoumata Fofana, étudiante : « Moi, je n’ai aucun problème avec ma connexion. Je me connecte chaque jour avec mon téléphone sans difficulté. Seulement quand je souscris à un pass pour un mois, ça ne fait pas plus de deux semaines avec moi. Pourtant, je me connecte moins pendant la journée. C’est seulement la nuit que je navigue beaucoup. Et ça aussi, c’est pour juste surfer sur les réseaux sociaux comme Facebook, Messenger, WhatsApp… Donc la facturation n’est pas raisonnable, mais on n’a pas le choix. J’achète 3Go à 50.000fg sur Orange comme pass mois et en l’espace de deux semaines, c’est fini. C’est trop cher quand même ».

Richard Tamoné, journaliste : « Moi, en cherchant à me connecter pour poster mes articles, je navigue entre deux opérateurs. Si l’un ne donne pas bien, je migre vers l’autre pour que je puisse faire mon travail rapidement. Mais il faut dire que c’est vraiment difficile pour des journalistes comme nous de faire face à tous les problèmes liés à la qualité et au coût de la connexion internet. Il faut toujours se rabattre sur l’État, lui qui régule le secteur. Parce que si l’État, à travers l’ARPT régule bien ce secteur, les opérateurs téléphoniques ne feront pas du n’importe quoi aux consommateurs que nous sommes ».

Abou Keïta, diplômé en télécommunications : « Aujourd’hui, en Guinée, on peut dire malgré tout, que la connexion internet est en train de s’améliorer peu à peu. Depuis quelques années, il y a eu des avancées dans le cadre de la connexion. Si nous prenons les années 2000, la fiabilité de la connexion n’était pas comme ça en Guinée. Mais de nos jours, avec l’arrivée de certains opérateurs téléphoniques dans le pays, nous avons connu des mutations à ce niveau. Au-delà de ces avancées, il faut noter que le réseau de certains opérateurs se dégrade selon les endroits.

Quand tu prends Conakry et ses alentours, il n’y a pas assez de difficultés pour communiquer. Mais dans certaines villes de l’intérieur, vous verrez que nos parents ont du mal à se connecter ou à bien communiquer. Ils sont même obligés au village de trouver des endroits propices à cela. Mais ce qui fâche surtout aujourd’hui, c’est la cherté du coût de la connexion internet. L’autre fois, j’ai acheté un pass de 800 Mo à 6000 francs, ça n’a pas fait plus de deux heures avec moi.

Maintenant, imaginez les internautes qui sont tout le temps connectés sur les réseaux sociaux. Quand tu achètes un pass à 6000 francs et qu’il ne te fait pas 2 heures, tu consommeras combien alors par jour ? C’est quelque chose qui peut nous coûter jusqu’à 20.000 francs voire 30.000 francs par jour, s’il faut garder la ligne pendant toute la journée. C’est pourquoi si vous vous souvenez, il y a eu ici des campagnes de boycott contre un opérateur téléphonique à cause de la cherté de la connexion internet ».

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com