Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

En marge de la présentation du compte-rendu du Conseil des ministres de ce jeudi 20 mai 2021, le porte-parole du gouvernement a été interrogé sur l’invitation adressée à Cellou Dalein Diallo pour prendre à un colloque prévu du 26 au 28 mai 2021, à Lomé (Togo). En effet, cette invitation intervient à un moment où le principal opposant guinéen est interdit de sortir du pays. Par deux fois, il a été refoulé à l’aéroport de Conakry, alors qu’il voulait se rendre à l’étranger. Le président de l’UFDG pourra-t-il cette fois voyager pour aller participer à cette rencontre ? Tibou Kamara est resté très évasif sur la question, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Tibou Kamara, porte-parole du gouvernement

« Je pense que comme chacun a dû le suivre, il y a eu un certain nombre d’actions qui ont pu être envisagées ou qui ont été entreprises par la justice de notre pays. Je pense d’ailleurs qu’à chaque fois que l’une des personnalités a été refoulée à l’aéroport, c’est suite, selon ce qu’on nous appris, à des décisions de justice qui parfois lui auraient été communiquées par les autorités compétentes, notamment au niveau des services aéroportuaires. Et je pense que le vice-président de l’UFDG, Dr Fodé Oussou, a eu la bonne réaction, en demandant à son avocat d’aller s’informer à la source judiciaire sur les raisons des restrictions et envisager éventuellement avec ces autorités compétentes la possibilité de lever ces restrictions, parce que c’est du ressort la justice », a répondu le porte-parole du gouvernement.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél: 622680041

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com