Les faits se sont produits dans la nuit d’hier, mercredi 19 mai 2021, à Kandani, un district relevant de la commune urbaine de Siguiri. En marge d’une soirée dansante, deux groupes de jeunes se sont violemment affrontés, faisant un mort.

Selon les informations confiées au correspondant de Guineematin.com à Siguiri, ce sont les jeunes du district de Kandani qui ont organisé une soirée dansante, à laquelle ils ont invité tous les villages environnants. Malheureusement, au cours de cette soirée, et pour des raisons non encore élucidées, une violente bagarre a éclaté entre les jeunes de Kandani et ceux du district de Diatèla.

« Nous ne connaissons pas pourquoi ils se sont bagarrés. Tout ce qu’on sait, c’est que les jeunes de Kandani ont organisé une soirée dansante chez eux, et ils ont invité tous les villages environnants, dont Diatèla. Quand la bagarre a commencé, aux environs de minuit, ils (les deux groupes de jeunes) étaient tous armés de machettes. Un jeune de Diatèla a reçu un coup de machette au cou, il a rendu l’âme », explique Balla condé, témoin de cette bagarre.

Après les affrontements, le corps du jeune tué (Mamady Traoré, 21 ans, marié et père d’un enfant) a été conduit à la morgue de l’hôpital préfectoral de Siguiri. Ce jeudi matin, les jeunes de Diatèla ont décidé de venger la mort de leur ami, en allant incendier deux cases à Kandani.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com