La Banque mondiale, à travers le Projet Régional des Pêches en Afrique de l’Ouest (PRAO-Guinée), a procédé à la remise officielle de plusieurs infrastructures de développement de la pêche artisanale, réalisées au débarcadère de Koukoudé, dans la préfecture de Boffa. La cérémonie a eu lieu hier, vendredi 21 mai 2021, en présence du représentant résident de la Banque mondiale en Guinée, de plusieurs membres du gouvernement, des autorités et des populations locales, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Un débarcadère moderne, composé de centres de lavage et tri, d’exposition de poissons, de fumoirs, un centre informatique équipé, une crèche pour la petite enfance et un poste de police, ce sont entre autres les infrastructures mises à la disposition du ministère de la pêche. Financées à hauteur de 15 millions de dollars, ces réalisations permettront de développer le secteur de la pêche artisanal et accroître les revenus qu’il génère. En procédant à la remise officielle de ces infrastructures, Nestor Cofi, représentant résident de la Banque mondiale en Guinée, a souligné la nécessité de veiller à leur entretien.

« Ce sont des réalisations assez satisfaisantes par la qualité des infrastructures qui ont été réalisées. Et, c’est des infrastructures qui aideront la population à renforcer ses revenus. Car quand on parle de développement, c’est après tout pour les populations, pour renforcer le capital humain… Maintenant, il est important que la maintenance suive. Donc les communautés qui ont été responsabilisées pour prendre en charge ces infrastructures doivent trouver des mémorandums d’entente pour que véritablement tout fonctionne. Je ne pense pas que les fonds publics vont servir à entretenir à tout moment ces infrastructures. C’est des infrastructures à portée économique qui doivent pouvoir générer des revenus, et ces revenus vont permettre, avec une bonne gestion, d’autofinancer la maintenance », a expliqué Nestor Cofi.

La réalisation de ces infrastructures est vivement saluée par le guinéen de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime. Frédéric Loua indique que ce débarcadère va sans nul doute contribuer au développement du secteur de la pêche, mais aussi de la localité de Koukoudé. « Je suis très heureux en tant que ministre en charge du département de la pêche. Le village de Koukoudé que j’ai connu il y a un an, le débarcadère était dans l’abîme. Et aujourd’hui, nous voyons du bitume partout, un centre internet avec connexion, un centre de fumage, et aussi la petite enfance n’a pas été oubliée. Et le débarcadère moderne, c’est ça le vrai développement, le développement à la base », a-t-il dit.

Le ministre en a profité pour louer les efforts du projet PRAO en faveur du développement de la Guinée. Cela, à travers le financement d’autres activités génératrices de revenus au bénéfice des femmes, dont la teinture, la saponification, la pisciculture, la création de pépinière de 10 mille plants, etc. « Le projet PRAO-Guinée est un projet phare du ministère des pêches qui a déjà eu des impacts positifs et inestimables tant dans l’accompagnement des différentes directions de mon département que les communautés des pêcheurs. C’est pour toutes ces raisons que je sollicite solennellement auprès de la Banque mondiale, le financement d’une seconde phase du PRAO pour non seulement consolider les acquis, mais aussi permettre une extension des activités du projet vers d’autres sites non encore couverts », a lancé Frédéric Loua.

De retour de Koukoudé, Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com