Justice : le PNUD et l’UNICEF offrent plus de 700 codes au barreau de Guinée

Dans le souci de faciliter le travail des avocats, le PNUD et l’UNICEF, à travers le ministère guinéen de la justice, ont offert plusieurs codes au barreau de Guinée. La cérémonie de remise de ces outils de travail (qui sont comme des bréviaires pour les avocats) aux bénéficiaires a eu lieu ce vendredi, 28 mai 2021, au siège national du barreau, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Ce sont au total 780 codes (dont 250 exemplaires du codes civil, 250 exemplaires du code pénal et 250 exemplaires du code de procédure pénale et 30 exemplaires du code de l’enfant) que le PNUD et l’UNICEF ont mis à la disposition du barreau de Guinée. Et, face à ce geste hautement significatif, Me Djibril Kouyaté, le Bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée, a chaleureusement félicité et remercié les donateurs et le ministre de la justice pour avoir privilégié les avocats dans la présente démarche.

Me Djibril Kouyaté, Bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée

« Je tiens à remercier chaleureusement monsieur le ministre de la justice qui s’est personnellement impliqué dans la distribution de ces codes pour que le barreau puisse avoir le plus gros lot. Monsieur le ministre de la justice, étant un avocat, il a compris, il a exprimé que les codes ont pour destinataires les avocats d’abord et ensuite les autres. Comme je l’ai dit tantôt, les avocats sont ceux qui utilisent plus les codes. Les codes représentent pour les avocats des bréviaires. Les codes sont pour l’avocat ce que la houe et la daba sont pour le cultivateur. Donc, nous nous sommes très heureux d’avoir reçu ce matin solennellement ces codes qui seront utilement utilisés par les avocats…. C’est l’occasion pour moi aussi de remercier les bailleurs de fonds que sont le PNUD et l’UNICEF. Le barreau est déjà en collaboration avec l’UNICEF sur différents projets », a dit Me Djibril Kouyaté.

Pour Me Gabriel Kamano, avocat au barreau de Guinée, ces codes vont considérablement contribuer à qualifier le travail des avocats.

Me Gabriel Kamano, avocat au barreau de Guinée

« C’est un sentiment de joie qui nous anime, quand on sait que les codes représentent nos instruments de travail. C’est un peu c’est que Coran ou  la Bible représente pour un imam ou un prêtre. C’est notre outil de travail, donc ça ne pourra que qualifier notre travail. Nous sommes vraiment satisfaits de les recevoir et nous remercions les donateurs », a-t-il indiqué.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620589527/664413227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS