Injures et menaces de mort : Ousmane Gneloye condamné à 5 ans de prison

Ousmane Gneloye Diallo

Le juge a suivi la réquisition du procureur faite dans la matinée de ce jeudi, 3 juin 2021. Alphonse Charles Wright a condamné Ousmane Gneloye Diallo, un militant du RPG Arc-en-ciel (le parti au pouvoir en Guinée) très actif sur les réseaux sociaux, à 5 ans d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 2 millions de francs guinéens. Celui qui se fait appeler « ministre de la défense du président Alpha Condé sur Facebook » est reconnu coupable d’injures et menaces de mort, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est au Tribunal de Première Instance de Dixinn.

C’est une victoire pour Kadiatou Biro Diallo « DK » (fille d’Elhadj Boubacar Biro Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale). C’est cette dame qui a porté plainte contre Ousmane Gneloye Diallo, après la publication d’une vidéo de ce dernier, dans laquelle il profère des injures et des menaces de mort contre elle et son père, Elhadj Boubacar Biro Diallo. Depuis le début de ce procès, le prévenu ne s’est jamais présenté au tribunal.

Ce qui a poussé le juge à décerner un mandat d’arrêt contre lui, le 20 mai dernier. Mais la brigade de recherche de Kipé, qui avait la charge de procéder à son arrestation, a dit n’avoir pas réussi à le retrouver. C’est donc un fugitif qui a été condamné. Et le tribunal ne s’est pas contenté seulement d’infliger une peine d’emprisonnement et d’amende à Ousmane Gneloye. Il a pris plusieurs autres mesures à l’encontre du jeune militant du parti au pouvoir.

Nous y reviendrons !

Du TPI Dixinn, Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS