Elhadj Mamadou Saliou Camara, premier imam de la grande mosquée Fayçal

Comme annoncé précédemment, des citoyens de Kankan ont annoncé hier, jeudi 17 juin 2021, la création d’une nouvelle confrérie musulmane en Guinée. Dénommée Djèdèkolobaaya, cette confrérie vise à promouvoir la prière (salat) dans la langue maninka. Elle a pour guide spirituel, le controversé imam Ismaël Nanfo Diaby, détenu depuis quelques semaines à la Maison centrale de Kankan pour troubles à l’ordre public.

Cette annonce suscite des réactions chez les leaders religieux musulmans. Dans un entretien qu’il a accordé à un journaliste de Guineematin.com, ce vendredi 18 juin, le premier imam de la grande mosquée Fayçal de Conakry s’est dit surpris de cette nouvelle. Selon Elhadj Mamadou Saliou Camara, les fondateurs de cette confrérie ont déserté l’islam et ne peuvent donc plus être considérés comme étant des musulmans.

« Ce que je peux dire pour le moment par rapport à ça, c’est que l’islam c’est la religion d’Allah, il ne doit pas y avoir de division au sein de la religion d’Allah, il ne doit pas y avoir des sectes et des confréries au sein de la religion d’Allah. Le mot Djèdèkolobaaya, c’est la signification du terme islam en maninka. Si c’est en soussou, on dit Yètèkhouroudinè. Mais en créant cette confrérie, ils ont déserté l’islam. Donc, actuellement, ils ne sont plus musulmans. Qu’Allah guide leurs pas vers la vérité », a dit le leader religieux.

Elhadj Mamadou Saliou Camara promet de passer à la télévision pour « expliquer profondément » cette situation.

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin