Professeur Hassane Bah, président de l’ordre national des médecins

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, des médecins de l’hôpital régional de Kankan sont poursuivis suite au décès de madame Kandé Mariame, une femme en état de grossesse dans leur centre hospitalier qui ne lui a pas assuré l’assistance médicale appropriée. Déjà, face à la réprobation générale, le gouvernement avait annoncé la suspension des médecins qui ont immédiatement été mis à la disposition de la justice. Et, récemment, monsieur Aly Touré, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan, a indiqué que le procès s’ouvrira le 13 juillet.

Pour leur part, c’est à travers un communiqué publié daté d’hier, jeudi 17 juin 2021, que le Conseil national de l’ordre des médecins de Guinée et la coalition nationale des professionnels de santé ont annoncé avoir déjà engagé un collectif d’avocats pour défendre leurs collègues. Il s’agit bien de Dr Mamady Souaré (gynécologue et médecin chef de la maternité de l’hôpital régional de Kankan), Fatoumata Camara (sage-femme) et Dr Fodé Kaba (gynécologue, en service à la maternité de ce centre hospitalier), tous poursuivis pour « homicide involontaire ».

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de ce communiqué :

Conseil national de l’ordre des médecins de Guinée et la coalition nationale des professionnels de santé

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin