La pluie qui s’est abattue dans la journée de ce vendredi, 18 juin 2021, a entraîné des conséquences dramatiques à Conakry. C’est notamment au quartier Hafia 1, dans la commune de Dixinn, où un jeune homme est décédé. Amadou Diouldé Diallo a été électrocuté pendant qu’il aidait sa tutrice à sortir l’eau de sa maison, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Âgé de 21 ans et originaire de Labé, Amadou Diouldé Diallo, communément appelé Flingo, habite chez la famille Yansané, dans le secteur Gabourouya du Hafia 1, depuis plusieurs années. Après la forte pluie qui s’est abattue ce vendredi sur Conakry, la maison de cette famille a été inondée. Et pendant que le jeune homme s’activait à faire sortir l’eau, un court-circuit s’est produit dans la maison. C’est ainsi qu’il a été électrocuté.  

Ibrahima Sory Fofana, une connaissance de la victime

« Il y a eu un court-circuit au moment où la maison était inondée, donc tout était électrifié. C’est ainsi que Flingo, qui était en train de repousser l’eau qui était dans la maison, a été électrocuté. Et lorsqu’il est tombé dans l’eau, personne n’était là pour intervenir à temps. Les gens sont venus tardivement, on peut dire qu’il était déjà à l’agonie. Le jeune qui vivait avec son grand frère chez M. Yansané ici. Donc il était venu aider la femme de ce dernier à repousser l’eau », explique Ibrahima Sory Fofana, un habitant de la localité.

En plus de la mort de ce jeune, plusieurs habitants du secteur Gabourouya, dans le quartier Hafia 1, ont subi des dégâts causés par les eaux de ruissellement qui ont envahi leurs maisons. Alhoussény Bah, l’une des victimes, indique que deux facteurs sont à l’origine de ces inondations. Il s’agit en premier lieu du non-achèvement des travaux de construction d’un canal d’évacuation des eaux de ruissellement entamé dans cette localité.

Alhoussény Bah, l’une des victimes

« La société qui était chargée de faire ce travail n’est pas allée au bout. Elle a creusé une grande fosse et l’a abandonnée ici avec tous les risques que cela représente. En plus de l’arrêt de ces travaux, il y a le fait que les caniveaux sont bouchés, donc l’eau n’a pas de passage. C’est ce qui a causé ces inondations. Plus d’une trentaine de maisons ont été inondées et il y a eu un cas de mort. Nous interpellons l’Etat sur cette situation et lui demandons de faire son travail », a lancé ce citoyen.

A noter que des inondations ont été également enregistrées dans plusieurs autres endroits de Conakry, ce vendredi. Les eaux de ruissellement ont envahi notamment certaines rues, les rendant impraticables pendant un moment.

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin