Kaba Condé, maire de la commune rurale de Baro

Comme annoncé précédemment, sept (7) personnes ont trouvé la mort entre hier et aujourd’hui, jeudi 24 juin 2021, dans la sous-préfecture de Baro, préfecture de Kouroussa. Et, les premières informations recueillies sur place font croire que ces individus sont décédés après avoir consommé collectivement un plat de tô. Mais, à en croire le maire de la commune rurale de Baro, ces cas de morts n’ont aucun lien.

Dans un entretien accordé à Guineematin.com cet après-midi, le maire Kaba Condé a laissé entendre que ce sont deux familles (Condé et Sidibé) qui ont été touchées.

« Nous sommes dans les familles mortuaires présentement avec monsieur le Préfet et d’autres responsables. Les décès ne se sont pas déroulés de la même façon. Il y a une famille Condé où il y a eu trois (3) décès. Dans une autre famille Sidibé, il y a eu 4 décès.

Dans la famille Condé, il y avait une maman qui était malade, on l’a envoyée à l’hôpital. C’est là qu’elle est décédée. Le matin, on a annoncé ce décès à ses deux fils. Ceux-ci ont piqué crise et sont décédés.

Dans la deuxième famille, il y a eu 4 morts. Les gens ont mangé du tô et ont bu de l’eau dans un récipient qui était exposé souvent près d’un bâtiment pour recueillir de l’eau. Il y a eu des douleurs abdominales. Sur coup, ils n’ont pas pu se traiter », a expliqué le maire Kaba Condé, tout en précisant qu’une équipe médicale est déjà en place pour tenter de déterminer les « vraies raisons » de ces décès.

Nous y reviendrons !

De Kankan, Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin