Le président des chasseurs de la Haute Guinée à N’zérékoré : « nous sommes condamnés à vivre ensemble »

En séjour dans la capitale de la région forestière pour « prêcher la paix », le président des chasseurs de la Haute Guinée a demandé hier, dimanche 27 juin 2021, aux populations de N’zérékoré d’enterrer la hache de guerre et de se donner la main pour développer leur localité. Zibo Seck Famoubou Traoré (plus connu sous le nom de Nama Namagni) a demandé aux « N’zérékorékas » d’arrêter de se battre pour des hommes politiques qui ne font que se servir d’eux pour des intérêts égoïstes. Il assure que toues les ethnies de la Guinée qui se retrouvent aujourd’hui à N’zérékoré sont condamnées à vivre ensemble ; et, qu’une affaire de politique ne devrait pas entamer leur volonté de vivre ensemble dans la quiétude et l’entente, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant à N’zérékoré.

Selon le président des chasseurs de la Haute Guinée, tout le monde est venu trouver les Kpèlès à N’zérékoré. Mais, il faut que tout le monde vive dans la paix et le respect. Car, ce n’est pas dans les conflits que N’zérékoré va trouver son bien-être.

Zibo Seck Famoubou Traoré,  » Nama-Namagni », président des chasseurs de la Haute Guinée

« Je suis venu à Nzérékoré pour la paix, l’unité nationale, pour dire aux N’zérékorékas que l’histoire et la guerre ne font pas la Guinée. Donc, nous sommes tous égaux ; et, seuls la paix, l’unité et la cohésion peuvent nous aider à développer la Guinée. Les peuls, malinkés, soussous, kissis, landoumas, konias, tomas sont venus trouver les Kpèlès ici à Nzérékoré ; et, cette vérité, les gens ne veulent pas la dire. Dans une localité, il faut que l’étranger connaisse son tuteur et vice versa. Je suis venu pour leur dire qu’il faut la paix en Guinée. Je veux que les Guinéens se donnent la main et je veux que les Guinéens comprennent que sans la paix, on ne peut pas vivre. Donc, nous sommes condamnés à vivre ensemble. Et, la politique ne doit pas nous diviser. Si avant la politique avait divisé les Guinéens, maintenant, et surtout les Nzerekorekas, je ne veux plus qu’on attende qu’à Nzérékoré il y a histoire (conflit) entre les gens à cause de la politique. On se tue à cause des gens qui n’aiment pas notre pays. Ils sont là pour leurs causes (intérêts). Mon frère, pourquoi se tué à cause de la politique ? À Nzérékoré, par exemple, on dit les malinkés sont contre les Guerzés. Les Guerzés sont contre les Soussous. Mais, pourquoi ? C’est nous qui vivons ensemble. On fait le mariage ensemble, on va dans les mosquées, on fait les marchés ensemble. Et, pourquoi alors se battre à cause de la politique ? A cause de ces politiciens-là ? Toi tu aimes Alpha Condé, on te laisse avec ça. Il y a qui aime Elhadj Cellou Dalein, Sidya Touré, Dr Ousmane Kaba, on vous laisse avec ça ; et, on se fait la paix. Ce sont des cadres guinéens. Pourquoi les insulter sur les réseaux sociaux ? » a dit Zibo Seck Famoubou Traoré.

De Nzérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tel : +224620166816/666890877

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS