Des responsables d’écoles se confient : « nous sommes prêts pour les examens nationaux »

Alors que le calendrier des examens nationaux 2021 suscite des critiques au sein de l’opinion, il semble bien apprécié par les responsables d’écoles interrogés par un journaliste de Guineematin.com, ce samedi 3 juillet 2021. Ces derniers ne trouvent aucun inconvénient dans la programmation établie par le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Ils assurent que leurs établissements sont tout à fait prêts pour ces évaluations qui vont clôturer l’année scolaire.

Du 22 juillet au 1er août 2021, c’est la période choisie pour le déroulement des examens nationaux, en Guinée. Contrairement aux années précédentes, c’est le baccalauréat qui va ouvrir le bal cette fois, du 22 au 24 juillet. Il sera suivi du brevet d’études du premier cycle (BEPC), du 26 au 29 juillet. Et le certificat de fin d’études élémentaires (CEE) va clôturer le processus, du 30 juillet au 1er août. Et ce calendrier est favorablement accueilli par Mountaga Souaré, le directeur de l’école primaire de Kipé 2.

Montaga Souaré, Directeur de l’école primaire de Kipé 2

« Nous avons accueilli avec joie cette date. Parce qu’à l’heure où nous sommes, nous tendons vers la fin des programmes. Pratiquement, les programmes sont bouclés. Les enfants vont terminer aujourd’hui l’examen blanc, cela prouve que nous sommes fin prêts. Donc, à Kipé 2, nous pouvons dire que tout bon élève est en mesure aujourd’hui d’affronter l’examen d’entrée en 7ème année sans problème », a déclaré le responsable éducatif.

Abdoulaye Fatoumata Traoré, principal du collège Kipé

Même son de cloche chez le principal du collège Kipé. Abdoulaye Fatoumata Traoré indique aussi que son établissement est déjà prêt pour ces examens nationaux. « De façon globale, les programmes sont épuisés. Quand on a un taux d’exécution qui dépasse les 95%, on peut dire que de façon globale les programmes sont presque achevés. Et aujourd’hui, c’est la fin de l’examen blanc chez nous, donc on peut dire que nous sommes fins prêts pour les examens nationaux », a-t-il dit.

Amadou Barry, censeur du lycée Kipé

Au lycée également, c’est le même sentiment qui se dégage. Selon Amadou Barry, le censeur de l’établissement scolaire, la semaine prochaine sera consacrée au bouclage des programmes qui ne sont pas encore achevés. « Aujourd’hui, nous avons seulement quelques rattrapages à faire, notamment en mathématiques, physique, chimie et biologie. Parce que dans ces matières, le programme est très vaste. Mais à ce niveau-là aussi, le problème ne se pose pas parce nous avons besoin juste d’une semaine.

Pendant cette semaine, on peut combler le retard qui existe. En ce qui concerne les autres matières, tous les programmes sont déjà achevés. Donc il y a lieu de procéder à des remédiations et à des révisions avec les élèves. Et ces remédiations et révisions sont déjà programmées par les différents professeurs. Nous finissons le bac blanc aujourd’hui et dès lundi, les élèves seront avec leurs différents professeurs. Donc nous sommes entièrement prêts pour aborder les examens à partir du 22 juillet », a dit M. Barry.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620589527/664413227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS