Bounouma (N’Zérékoré) : un enseignant tue un cultivateur dans son champ

Un enseignant a ouvert le feu sur un cultivateur dans la journée du jeudi, 1er juillet 2021, à Gomou, un secteur relevant de la sous-préfecture de Bounouma, dans la préfecture de N’Zérékoré. La victime a rendu l’âme sur place et son meurtrier a été arrêté par les services de sécurité.

Selon le maire de la commune rurale de Bounouma, interrogé par le correspondant de Guineematin.com à N’Zérékoré, le drame est survenu dans la forêt classée de Diécké. Et juste après son acte, l’enseignant s’est rendu de lui-même à la gendarmerie, expliquant avoir involontairement tiré la victime.

« C’est entre 16 h et 17 h que la gendarmerie de Bounouma m’a appelé pour me dire qu’il y a une urgence. Aussitôt, je me suis rendu là-bas pour demander au présumé auteur comment cela est arrivé. Il m’a dit qu’il était avec sa femme dans son champ. Il a dit à sa femme qu’il va chercher un gibier pour faire la sauce.

Selon lui, il était derrière une termitière, lorsqu’il a vu une antilope. Mais dès qu’il a tiré dessus, il a vu que c’est un homme qui est tombé. Directement, il a pris la fuite, il est venu dépasser sa femme pour aller au village de Gomou, un secteur de Bounouma, où il sert. Il s’est rendu directement à la gendarmerie, et les agents l’ont transféré à N’Zérékoré », a indiqué Ouo Vieux Mamy.

Le maire de Bounouma ajoute que la gendarmerie, la police et le sous-préfet de Bounouma se sont rendus le vendredi 4 juillet sur les lieux du drame. Et ils ont constaté que la victime a été tuée, non pas en brousse mais dans son propre champ. « Pour l’heure, on ne sait pas ce qui s’est réellement passé. Seule la justice pourra nous édifier sur cette situation », a dit l’autorité locale.

A noter que Nyan Soua Apollinaire, la victime, laisse derrière lui deux veuves et cinq enfants.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS