Assemblée nationale : Damaro Camara plaide en faveur de la libération des opposants détenus

Amadou Damaro Camara, président de l’Assemblée nationale

Dans son discours de clôture de la première session ordinaire de la neuvième législature, le président de l’Assemblée nationale guinéenne a évoqué la situation des opposants emprisonnés. L’honorable Amadou Damaro Camara a demandé à la justice de « traiter avec diligence les dossiers post-électoraux en instance », et au président de la République « de continuer à faire usage de votre droit de grâce » pour permettre aux détenus de recouvrer leur liberté.

Guineematin.com vous propose ci-dessous un extrait de son discours.

« Monsieur le Président de la République,

DIEU vous a donné 4 choses, pour la recherche de chacune desquelles, on peut consacrer toute une vie. DIEU vous a donné la Santé, l’Instruction, le Pouvoir et la Longévité.

Je ne suis donc pas surpris par votre sens du pardon et je saisis d’ailleurs l’opportunité de vous remercier une fois de plus pour votre esprit de tolérance en graciant nos concitoyens condamnés par la justice à des peines d’emprisonnement.

Pour la paix, la quiétude et le dialogue tout en respectant la séparation des pouvoirs, socle de toute démocratie, je souhaiterais humblement que la branche judiciaire veuille bien traiter avec diligence les dossiers post-électoraux en instance devant les juridictions.

À vous, Monsieur le Président de la République,

Je vous saurais gré de continuer à faire usage de votre droit de grâce. Il est évident que la grâce présidentielle pour ces condamnés devrait conduire d’autres à murir leur choix avant de poser des actes répréhensibles ». 

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose l’intégralité du discours :

Discours de Damaro camara lors de la clôture de la Session 2020-2021

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS