Conakry : Chérif Bah et Cie sont rentrés chez eux ce samedi (avocat)

C’est une véritable bouffée d’oxygène pour les opposants Cellou Baldé, Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah et Abdoulaye Bah. Ces quatre responsables de l’UFDG (écroués à la maison centrale de Conakry depuis novembre 2020), ont recouvré très tôt dans la matinée de ce samedi, 17 juillet 2021, en présence de leurs avocats. Leur libération fait suite à la « liberté conditionnelle » qu’ils ont bénéficié dans la soirée d’hier de la par des autorités. Me Salifou Béavogui salue cette libération et dit attendre la tenue du procès de ces détenus pour boucler cette affaire.

« Merci au bon Dieu, merci au Tout Puissant Allah, merci à monsieur le Président de la République, merci au ministre de la justice garde de Sceaux, merci à tout le personnel de la maison centrale de Conakry. Aujourd’hui c’est une réalité, quatre de nos clients qui étaient embastillé, qui étaient emprisonnés, arbitrairement détenus dans des poursuites que nous avons toujours qualifié de farfelus et d’infondées ont été remis en liberté pour raison de santé. Je veux parler de l’honorable Cellou Baldé, Ousmane Gaoual Diallo, monsieur Chérif Bah et Abdoulaye Bah. Ils sont libres et ils sont rentrés. Ça fait aujourd’hui 8 mois 1 jour qu’ils étaient placés sous mandat de dépôt. Ils étaient placés sous mandat de dépôt au petit matin et dans la soirée du 16 novembre 2020. Ils sont venus d’eux mêmes à la police, personnes ne pouvait croire que ces éminents hommes politiques, ces grandes personnalités de notre pays pouvaient subir ce sort. Ils sont tombés malade ils ont rencontré toute sorte de difficultés…. Ces quatre qui viennent d’être libérés, nous attendons leur procès. Ils sont libérés avec conditions de ne pas sortir de Conakry et se présenter à toutes réquisitions. Nous aurions souhaité tout simplement que quand on a besoin d’eux de passer par leurs avocats, qu’on évite la méthode policière que nous connaissons. C’est à dire que filer un citoyen toute la journée et le soir tombé sur lui » a indiqué Me Salifou Beavogui après la sortie de prison de ses clients.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS