Baccalauréat 2021 à Faranah : 2 391 candidats affrontent les épreuves

Fodé Bangaly Condé, inspecteur régional de l’éducation

Comme dans les autres villes de la Guinée, le baccalauréat unique a débuté ce jeudi, 22 juillet 2021, à Faranah. 2 391 candidats dont 730 filles affrontent les épreuves de cet examen national dans cette région. Les autorités éducatives locales ont mis l’occasion à profit pour rappeler aux candidats les comportements qu’ils doivent adopter pendant ces trois jours d’évaluation, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

C’est le gouverneur de la région, Mohamed Ismaël Traoré, qui a procédé au lancement officiel du baccalauréat au lycée Aviation de Faranah, en présence des autorités administratives et éducatives. A cette occasion, l’inspecteur régional de l’éducation a invité les candidats à la sérénité et la rigueur dans le travail.

« Les sujets sont individuels, c’est pourquoi chaque candidat a reçu son sujet. Le candidat qui est intelligent doit, sur son banc, se croire dans sa classe habituelle. Il faut être serein, lire suffisamment le sujet, chercher à bien le comprendre, avant de répondre aux questions qui sont posées », a lancé Fodé Bangaly Condé.

Sayon Oularé, directeur préfectoral de l’éducation de Faranah

S’inscrivant dans cette logique, le directeur préfectoral de l’éducation de Faranah, Sayon Oularé, a rappelé aux candidats et aux parents d’élèves ce qu’ils doivent éviter pendant cet examen national. « Je demande aux parents d’élèves et à tout le monde de laisser les centres d’examen libres, de laisser les enfants travailler, de ne pas compromettre les centres parce que l’envahissement compromet le centre. Je demande donc aux parents d’élèves et à d’autres personnes de rester à la maison et laisser les enfants travailler librement.

Je demande également aux candidats d’éviter d’être pris par un délégué, d’éviter d’être pris par un surveillant, surtout que cette fois-ci, le MENA a envoyé des détecteurs de métaux. Si on prend un élève qui possède un appareil, il sera renvoyé définitivement de l’examen. Donc, les candidats doivent s’abstenir de tout acte compromettant, de garder le sang-froid, de chercher à comprendre le sujet avant de le traiter », a conseillé le DPE de Faranah.

À rappeler que la région administrative de Faranah a présenté cette année un total de 2 391 candidats dont 730 filles : 389 à Dabola dont 120 filles, 131 à Dinguiraye dont 43 filles, 1 563 à Faranah dont 490 filles et 308 à Kissidougou dont 77 filles.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com 

Tel : 00224620241513/660272707

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS