Comme annoncé précédemment, le baccalauréat a débuté ce jeudi, 22 juillet 2021, en Guinée. Dans la préfecture de Koubia, 73 candidats dont 19 filles prennent part à cet examen national. Toutes les autorités locales se sont mobilisées pour procéder au lancement officiel des épreuves, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est à 9h00 que les premières épreuves du baccalauréat ont été lancées à l’école primaire 1 de Koubia, l’unique centre d’examen de la préfecture, en présence du préfet, du maire de la commune urbaine et du député uninominal de Koubia. Avant d’ouvrir l’enveloppe contenant l’épreuve de Français pour l’option sciences sociales, l’honorable Ibrahima Bory Diallo a invité les candidats et les encadreurs au respect strict des règlements régissant les examens nationaux en Guinée.

Cette année, ils sont 53 candidats dont 15 filles en sciences sociales, et 20 candidats dont 4 filles en sciences mathématiques, les deux options qui existent au lycée de Koubia. Ceux des sciences sociales sont répartis dans trois salles, tandis que ceux des sciences mathématiques sont dans une seule salle. Chaque salle a deux surveillants. Tous les candidats et surveillants portent des masques de protection contre la Covid-19, et des dispositifs de lavage des mains sont installés devant toutes les salles.

Pour cette première journée, aucun absent n’a été enregistré parmi les candidats. 

Alpha Koubia Diallo pour Guineematin.com 

Tel. (00224) 628546933

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin