Examens de sortie : 3 474 candidats affrontent les épreuves théoriques à Kindia

La phase théorique des examens de sortie a démarré ce jeudi, 22 juillet 2021, dans les écoles techniques et professionnelles de la Guinée. 22.811 candidats évoluant dans 124 filières sont concernés par ces épreuves sur l’ensemble du territoire national. A Kindia, le lancement officiel de cette dernière phase des examens de sortie a eu lieu à l’Ecole nationale d’instituteurs (ENI), en présence de plusieurs autorités administratives et éducatives, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

Au total, 3 474 candidats dont 1 992 filles sont inscrits aux examens de sortie 2021 dans la région administrative de Kindia. Pour cette phase théorique, ils sont répartis dans 11 centres situés dans les cinq préfectures de la région. Et selon l’inspecteur régional de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, Mohamed Cissé, toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement des épreuves.

Mohamed Cissé, inspecteur régional de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi

« Nous avons mis deux surveillants par salle qui ont été rencontrés hier pour recevoir des conseils, connaître les règlements généraux relatifs aux examens. La tolérance zéro reste de mise pour les surveillants et les candidats. C’est pourquoi, il y a eu des fouilles systématiques avant d’accéder dans les salles. La particularité de cette année, c’est que nous avons commencé ces évaluations par les travaux pratiques pour finir par les épreuves théoriques », a souligné le responsable éducatif.

La ville de Kindia compte quatre centres d’examen : l’Ecole nationale d’instituteurs (ENI), le Centre de formation professionnelle (CFP), l’Ecole nationale de santé (ENS) et l’Institut Bambo Kèba Fadiga. Sidiki Traoré délégué national à l’Institut Bambo Kèba Fadiga, salue le climat dans lequel les épreuves ont débuté à Kindia.

Sidiki Traoré, délégué national au centre d’examen de l’institut Bambo Kéba Fadiga

« Dès 8h30, les épreuves théoriques ont effectivement lancées dans les différents centres de Kindia, sur instruction de M. l’inspecteur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Mais avant, nous avons eu l’occasion de transmettre aux candidats, aux surveillants et encadreurs, le message clair de madame la ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, qui n’est rien d’autre que le respect des consignes.

Il s’agit notamment port obligatoire des bavettes puisqu’on est dans une situation de pandémie de la Covid-19, le non port des téléphones dans les centres d’examen, pas de documents dans les centres. Les délégués ont procédé aux fouilles systématiques des candidats, on a rappelé aussi le rôle des surveillants qui doivent veiller sur les candidats et non de s’arrêter seulement à la porte ou à la fenêtre. Et jusqu’ici, tout se passe bien, il n’y aucune fausse note à tous les niveaux », se félicite ce délégué national.

A noter que cette phase théorique des examens de sortie se déroulera pendant quatre jours.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo et Mohamed Condé pour Guineematin.com

Tel. (00224) 628516796

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS