Fatoumata Lamarana Touré (natation)

Ils sont cinq athlètes guinéens à avoir quitté Conakry pour Tokyo, mais seulement trois d’entre eux pourront participer aux Jeux Olympiques de cette année. Les deux autres sont déjà écartés de la compétition pour cause de retard, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Il s’agit de Mamadou Samba Bah (judo) et Fatoumata Lamarana Touré (natation). Selon nos informations, le premier a manqué la pesée officielle avant son combat contre le Mongol Tsendochir Tsogtbaatar. Et la seconde a raté le coup d’envoi de sa compétition, qui a eu lieu ce dimanche, 25 juillet 2021, au Centre aquatique de Tokyo. Partie de Conakry vendredi matin, la délégation guinéenne est arrivée dans la soirée à Addis-Abeba, où elle a fait une escale de 24 heures. Elle a quitté la capitale éthiopienne samedi, à 22 heures (heure locale) et n’a pu arriver à Tokyo que ce dimanche à 11 heures.

Ce retard est la conséquence du tâtonnement des autorités guinéennes. Mercredi dernier, le gouvernement avait annoncé que la Guinée se retirait des Jeux Olympiques, à cause du Covid-19. Le lendemain, il a fait un rétropédalage, annonçant que le pays participera finalement à la compétition, après avoir eu « l’assurance des autorités japonaises et de l’ambassade de la Guinée au Japon que toutes les dispositions sanitaires seront prises pour protéger la délégation guinéenne ». Après 11 participations aux JO, la Guinée court toujours après sa première médaille olympique.

Une mission qui s’annonce très difficile pour les trois athlètes guinéens qui ont encore la possibilité de participer à la compétition : Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), Mamadou Tahirou Bah (natation) et Aïssata Deen Conté (athlétisme). Non seulement ils sont arrivés tardivement dans la capitale japonaise, mais aussi certains d’entre eux, comme la lutteuse Fatoumata Yarie Camara, se plaignent d’un manque d’équipements.

Heureusement pour cette dernière, le programme des JO annonce son entrée en compétition seulement mercredi en huit, le 04 août. Une chance pour Fatoumata Yarie d’avoir quelques jours de préparation et de concentration qui contraste avec l’énorme stress de ces derniers jours avec un si long et compliqué voyage…

Fatoumata Yarie Camara

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin