Alpha Condé veut « tuer » l’UFDG : « il veut miner le parti de l’intérieur », alerte Cellou Dalein

Renforcer la vigilance à l’interne pour éviter de tomber dans le piège du pouvoir, c’est ce que Cellou Dalein Diallo demande aux cadres de son parti. Le principal opposant au régime Alpha Condé a lancé cet appel aux fédérations et élus de l’UFDG dans les régions de Mamou et de Labé, qui lui ont rendu visite ce lundi 26 juillet 2021, à Conakry. Ils étaient venus exprimer leur joie suite à la libération des responsables de la formation politique qui étaient détenus, mais aussi réitérer leur engagement derrière la direction nationale de l’UFDG, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Depuis la libération conditionnelle de Chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé et Abdoulaye Bah, quatre responsables de l’UFDG (le principal parti d’opposition du pays), le domicile de Cellou Dalein Diallo, à Dixinn, ne désemplit pas. Ce lundi, 26 juillet 2021, ce sont les élus locaux membres de l’UFDG et secrétaires fédéraux du parti dans les régions de Mamou et de Labé qui étaient sur les lieux. Ils sont venus partager la joie que leur procure cette bonne nouvelle avec leur président, mais aussi réitérer leur engagement à poursuivre le combat jusqu’à son installation au fauteuil présidentiel.

Elhadj Amadou Kansaghel Bah, secrétaire fédéral de l’UFDG Pita

« Ce sont eux (Ousmane Gaoual Diallo, Ibrahima Chérif Bah, Cellou Baldé et Abdoulaye Bah, ndlr) qui étaient détenus. Mais nous qui étions libres, nous étions malades au cœur sachant que nos amis sont détenus. Cela est valable pour tous les militants, militantes et responsables du parti. Donc, nous sommes là pour signifier la joie qui nous anime suite à cette libération et exiger d’Alpha Condé la libération des autres détenus, militants et responsables de l’opposition tels que : Ismaël Condé, Etienne Soropogui, Foniké Menguè et tous les autres détenus.

Les militants ont effectivement été ébranlés suite à la répression qui a suivi les élections, mais cette répression n’a pas changé la position de nos militants. Nous réaffirmons notre détermination à continuer le combat jusqu’à la victoire finale, jusqu’à l’installation d’Elhadj Cellou Dalein Diallo au fauteuil présidentiel », a déclaré Elhadj Kansaghel Bah, secrétaire fédéral de l’UFDG Pita et porte-parole des délégations venues des régions de Mamou et de Labé.

En réponse, Cellou Dalein Diallo a remercié ses hôtes pour leur déplacement, tout en rappelant que la libération de ses collaborateurs ne signifie pas la fin de leurs ennuis judiciaires. D’où la nécessité, dit-il, de rester mobilisés pour continuer le combat. Le président de l’UFDG en a profité pour inviter ces cadres de son parti à la vigilance pour éviter d’éventuels pièges que le pouvoir pourrait leur tendre.

Cellou Dalein Diallo, fédéraux et élus de l’UFDG de Labé et Mamou

« Alpha Condé et les candidats à sa succession dont le sommeil est troublé par la capacité de mobilisation et d’organisation de l’UFDG, son poids électoral, n’ont pas renoncé à leur volonté d’affaiblir et de neutraliser notre parti. Lorsqu’il a attribué à nos camarades des infractions comme fabrication, détention et stockage d’armes de guerre, d’atteinte à la sûreté de l’Etat, c’était pour se donner les moyens juridiques d’abattre l’UFDG. 

 Aujourd’hui, il se peut qu’il change de stratégie en essayant de miner le parti de l’intérieur, en essayant d’utiliser des militants un peu essoufflés par la lutte et qui ont envie peut-être d’aller à la soupe. Il faut que vous soyez extrêmement vigilants. Nous avons un devoir : celui d’honorer la mémoire de ceux qui sont morts, ceux qui ont subi des préjudices, ceux dont les maisons ont été détruites et des boutiques pillées et qui n’ont jamais eu droit à la justice », a lancé Cellou Dalein Diallo.

Après Dixinn, les délégations se sont rendues au domicile privé d’Ibrahima Chérif Bah, à Lambanyi, pour rencontrer les quatre responsables de leur parti, libérés il y a un peu plus d’une semaine.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS