C’est le député uninominal de Labé, Honorable Thierno Aliou Mosquée Diallo, qui a procédé au lancement officiel des épreuves du brevet d’études du premier cycle (BEPC), ce lundi 26 juillet 2021, dans la ville. La cérémonie a eu lieu au complexe scolaire Yassine Diallo, en présence de certaines autorités administratives, communales, éducatives et religieuses. Le parlementaire a profité de l’occasion pour prodiguer des conseils aux candidats, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Labé.

« Aux candidats et candidates, je vous rappelle que l’évaluation est individuelle et non collective. Chacun de vous n’a qu’à compter sur son propre effort, c’est le travail individuel qui paie quand il s’agit d’un examen national. Tous vos parents comptent sur vous. Les autorités à tous les niveaux, sans arrière-pensée, misent sur vous. Donc, prenez courage, car vous avez un lourd fardeau ce matin, c’est de défendre notre région », a lancé Thierno Aliou Mosquée Diallo, député uninominal de Labé.

Cette année, ils sont 6 546 candidats 3 407 filles répartis dans les 26 centres d’examen de la région administrative de Labé. Et selon l’inspecteur régional de l’éducation, les dispositions nécessaires sont prises pour éviter toute forme de fraude pendant le déroulement des épreuves.

« A partir de l’examen du baccalauréat, nous avons tiré les leçons pour éviter la fraude dans la région. Au Bac, nous avons connu 5 cas de fraude et nous avons vu comment ces cas de fraude ont été enregistrés, comment ces élèves ont fait pour introduire des téléphones ou des documents dans les salles. Et ces méthodes sont déjà diffusées dans tous les centres pour que des dispositions soient prises afin que ces cas de fraude ne se répètent pas au BEPC », a dit Bato Donzo.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin